Albert Cohen, écrivain

Les grandes voix

Les Grandes Voix - podcast original des archives de la RTS - vous propose d'écouter Albert Cohen. S'il est considéré comme un écrivain suisse, nationalité qu’il obtient en 1919, on ne saurait dire qu’il s’inscrit dans la tradition littéraire helvétique. Né à Corfou de parents juifs ensuite émigrés à Marseille, Albert rejoint Genève en 1914 et y passera toute sa vie, développant son œuvre littéraire en marge de son activité au Bureau International du Travail. Ses romans Solal, Mangeclous, aux personnages picaresques, son récit autobiographique Le livre de ma mère, sont salués par la critique, mais n’ont que peu de succès en librairie. Il lui faudra attendre le célèbre Belle du Seigneur pour atteindre une vraie consécration publique. Dans cet échange avec Benjamin Romieux en 1954, il parle avec une pudeur étonnante de son Livre de ma mère, une mère qu'il n'ose guère évoquer au micro alors qu'il admet qu'il a bien écrit ce livre pour qu'il soit lu.

Archive: Benjamin Romieux / 09.07.1954

Présentation : Blaise Dupasquier
Réalisation : Jean-Philippe Zwahlen