Coup d'éclat pacifique

Le Groupe Bélier a pris possession de la préfecture de Delémont.

Cette édition de Vingt-quatre heures de la vie du monde met en parallèle les deux événement qui ont fait l'actualité la veille. En effet, l'occupation pacifique de la préfecture de Delémont par le Groupe Bélier réclamant la libération du Jura et les manifestations violentes des jeunes de Zurich qui revendiquent un centre pour la jeunesse se sont déroulées le 29 juin 1968.

A Zurich, selon le correspondant Jacques Musso, les autorités et les habitants sont excédés par la violence des jeunes.

Jean Martel, journaliste à la RSR, revient quant à lui de Delémont où il a suivi la manifestation. La revendication majeure des Béliers est l'intervention du Conseil fédéral dans la Question jurassienne. Un fait a frappé le journaliste: les dirigeants du Groupe Bélier tiennent leurs troupes bien en main. Ainsi les jeunes autonomistes n'ont pas manqué de remettre en ordre la préfecture après occupation.

(Source photo: TSR 1971)

L'occupation de la préfecture de Delémont a inspiré le poète Jean Cuttat qui écrivit La grande veillée qu'il déclama à la Fête du peuple jurassien à Delémont en septembre 1968.

  • Journaliste: Bernard Nicod