Guerre et amour

Sarajevo, je t'aime, moi non plus. [Marc Decrey. - RTS]
  • Société
  • Audio 14 min.

10 mars 2012

Quinze minutes

Il y a tout juste 20 ans, un funeste dimanche matin d'avril, commençait le siège de Sarajevo.

Pour des milliers de couples yougoslaves, le piège venait de se refermer. Serbes d'un côté, bosniaques ou croates de l'autre, leur amour devenait impossible. Et aujourd'hui? Ose-t-on à nouveau tomber amoureux d'un ou d'une "autre"? L'autre, celui ou celle du camp adverse.

Dans une Bosnie où la religion est plus que jamais symbole d'identité, ou nationalisme et division continuent de régner en maîtres, le pari de l'amour est rare. Mais certains ont osé affronter l'opposition de leurs parents et défier le scepticisme de leurs amis pour vivre leur amour.

(Source photo: Marc Decrey)