Catastrophe aérienne du Malabar Princess

La couverture du Radio Actualités du 17  novembre 1950 revient sur le drame du Malabar Princess dans le massif du Mont-Blanc. [DR]
  • Justice et Faits divers
  • Audio 15 min.

19 septembre 2022

Miroir du temps

Le 3 novembre 1950 se produit une catastrophe aérienne dans le massif du Mont-Blanc. Un avion Lockheed Constellation d'Air India, le Malabar Princess s'écrase sur le glacier des Bossons avec 48 passagers à bord. Le Malabar Princess, qui emmenait 40 marins de l'Indian Navy vers Newcastle, effectuait un vol inaugural d'une nouvelle liaison aérienne Bombay - Londres, avec escale à Genève. La position de l'épave repérée lors d'un vol d'observation, les conditions météorologiques avec de fortes chutes de neige et un froid glacial ne laissent espérer aucun survivant.

Trois jours plus tard le 6 novembre, une colonne de secours de l'école militaire de haute montagne peut enfin partir sur les lieux de la catastrophe aérienne mais cette opération tourne au drame: le guide de montagne et instructeur militaire René Payot trouve la mort, emporté par une avalanche. La caravane chamoniarde se replie. Une équipe de sauvetage partie de St-Gervais parvient malgré tout à atteindre les lieux de l'accident mais ne trouve aucun rescapé du terrible crash. Les restes des corps demeureront prisonniers des glaces.

Le reportage à Chamonix d'Henri Meyer de Stadelhofen.

(Source photo : Radio Actualités du 17 novembre 1950)