Martin Luther King

Martin Luther King [RTS]
  • Personnalités
  • Audio 1 min.

10 décembre 1964

Miroir du monde

L'émission Miroir du monde reflète le 10 décembre 1964 la remise des prix Nobel en Suède.

Ambiance terne à Stockholm car les journalistes ne se sont pas déplacés pour la remise du prix Nobel de littérature. Le 22 octobre, l'académie suédoise a annoncé l'attribution du prix à Jean-Paul Sartre "pour son oeuvre qui par l'esprit de liberté et la recherche de la vérité dont elle témoigne a exercé une vaste influence sur notre époque". Mais l'écrivain, qui ne veut pas se laisser transformer en institution, n'est pas venu chercher sa récompense.

A Oslo, l'atmosphère est tout autre. Le monde entier rend hommage à Martin Luther King, devenu le 14 octobre le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix. Il est récompensé pour sa lutte non violente contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis. "Je me présente aujourd'hui à Oslo en mandataire inspiré, rempli d'un dévouement renouvelé envers l'humanité. J'accepte ce prix au nom de tous les hommes épris de paix et de fraternité."

(Source photo: TSR, 1964)

Martin Luther King est né le 15 janvier 1929 à Atlanta. Ordonné ministre dans l'Eglise baptiste en 1947, il est nommé dans une paroisse noire de Montgomery. En 1956, il appele les Noirs à boycotter les bus municipaux et obtient, après 381 jours de grève, une première victoire contre la ségrégation raciale.

En 1957, il fonde la Conférence des leaders chrétiens du Sud et prend peu à peu la tête du mouvement des Noirs pour l'égalité des droits civiques. Le 25 août 1963, Martin Luther King est à la tête de la grande marche pacifique sur Washington réunissant plus de 250'000 personnes pour dénoncer la ségrégation raciale aux Etats-Unis. Il y prononce un de ses discours resté célèbre: «I have a dream…»

L'année suivante, il se voit attribuer le Prix Nobel de la paix mais il est dépassé par les mouvements noirs extrémistes, dont les Black Panthers. Martin Luther King meurt assassiné le 4 avril 1968, lors de l'une de ses actions pacifiques, sous les balles d'un ségrégationniste.