Kennedy rassure

John F. Kennedy à la Maison blanche.  [Keystone]
  • Politique et Institutions
  • Audio 2 min.

14 septembre 1962

Miroir du monde

En septembre 1962, dans le contexte fragile de guerre froide à Cuba, la déclaration du président des Etats-Unis est très attendue.

John Fitzgerald Kennedy déclare en substance que le renforcement militaire russe à Cuba ne constitue pas, pour le moment, une menace pour les USA.

Cependant, le gouvernement américain surveille de très près la situation. Dans le cas d'une menace pour les installations au Cap Canaveral, le camp militaire de Guantanamo ou le canal de Panama, une intervention immédiate sera mise sur pied.

Intervention qui aura finalement lieu un mois plus tard et qui marque le début de la crise des missiles.

(Source photo: Keystone)