Siège de la SDN

William Rappard [RTS ]
  • Politique Internationale
  • Audio 13 min.

21 avril 1958

Instants du monde

Dans cette émission Instants du monde du 21 avril 1958, le professeur William Rappard évoque l’histoire de la Genève internationale de la première moitié du 20e siècle. Il décrit la relation étroite qui allait se tisser entre Genève et la SDN, puis l’ONU.

William Rappard a activement contribué à l’essor de la diplomatie internationale à Genève en co-fondant en 1927 l’Institut universitaire de Hautes Etudes internationales (HEI) en 1927.

(Source photo: Ciné-Journal suisse 1945)

Voir également le groupe consacré à l'histoire de la SDN sur notrehistoire.ch

Né à New York le 22 avril 1883 dans une famille d'origine thurgovienne,  William Emmanuel Rappard est un professeur, recteur et diplomate suisse.

Sa famille quitte les USA pour Genève où William Rappard fait sa scolarité et débute ses études. Étudiant, il a fréquenté de nombreuses universités: à Paris, en Allemagne, à Harvard et à Vienne.

En 1913,  il est nommé professeur d'économie à l’Université de Genève. Grâce à ses relations politiques,  il a joué un rôle important dans l’attribution du siège de la Société des Nations à Genève et oeuvré pour que la Suisse puisse y conserver sa neutralité. Il a présidé la commission des mandats de la SDN et a officié comme membre de la délégation suisse à la SDN. Dans l'après-guerre, William Rappard manifestera une grande réserve à l'égard de l'entrée de la Suisse à l'ONU et de son intégration à l'Europe.

En 1927, il fonde  l'Institut Universitaire de Hautes Études Internationales de Genève et y accueille de nombreux réfugiés en provenance des États totalitaires voisins.

Dans les années 30, l'économiste dénonce le danger que représentent les nationalismes politiques et économiques.

William Rappard a fonctionné également comme expert en droit du travail pour l'Organisation internationale du travail (1927-1958).

Il est mort à Genève le 29 avril 1958.