Edith Piaf

Edith Piaf en 1962 à Rotterdam.

Un grand rire! Le 1er juin 1956, Edith Piaf sort de la scène de l'Olympia. Jacques Ferry, correspondant de Radio-Genève à Paris, est là.

Le journaliste essaie de comprendre l'évolution du répertoire d'Edith Piaf et sa manière de travailler. La réponse est simple: "Je chante les chansons que j'aime (...) je ne travaille pas mes chansons, je les chante, je laisse venir (...) je m'laisse aller, ça vient tout seul".

De retour d'une tournée en Amérique, Edith Piaf explique qu'elle chante ses chansons dans toutes les langues. Les succès comme L'Accordéoniste sont les mêmes quelles que soient les frontières.

(Source photo: Nationaal Archief, La Haye, CC-BY-SA, 1962)

  • Journaliste: Jacques Ferry