Mirage à 240 francs

Michel Dénériaz (à gauche) et Emile Gardaz dans les studios à Lausanne.

En cette période de vacances en juillet 1968, l'actualité dont s'emparent Michel Dénériaz et Emile Gardaz, les deux compères de Mardi les gars, est le récent rapport du Conseil fédéral sur l'acquisition des avions Mirage.

La livraison des avions militaires touche en effet à sa fin. La note définitive de l'achat des cinquante-huit avions de combats de l'armée se monte à 1195 millions de francs: le calcul, vite fait, révèle le prix d'un peu plus de 20 millions de francs par avion, soit 240 francs par Suisse, le prix de vacances passées sur son balcon à admirer le vol de ces coûteux oiseaux...

(Source photo : Archives RSR)