Le Professeur Choron

Georges Bernier alias le professeur Choron

La trajectoire de Georget Bernier peut faire penser à un roman d'aventures: né en 1929, orphelin de père à onze ans et d'extraction modeste, il ne fait pas d'études et vit de petits boulots avant de partir comme parachutiste en Indochine pendant plus de deux ans.

De retour à Paris en à la fin des années cinquante, il se retrouve directeur des ventes de Zéro, une petit magazine vendu dans les rues, après l'avoir vendu lui-même pendant quelques semaines. Le directeur de la publication étant décédé, sa veuve lui propose de reprendre les rênes du journal. C'est alors qu'il découvre dans la rédaction Cavanna et Fred, avec lesquels il fondera en 1960 Hara-Kiri.

Frondeur, provocateur, flirtant avec la pornographie soft et l'humour surréaliste, il se fera connaître du public français par le biais de mini romans-photo où il incarnera le Professeur Choron (du nom de la rue où était installée la rédaction), soi-disant sage ayant réponse à toutes les questions les plus saugrenues, et souvent les plus inconvenantes...

Il raconte son histoire dans les Coloriages de Couleur 3, avec un langage pour le moins fleuri.

(Source photo: TSR)

C’est en 1960, que le Professeur Choron et François Cavanna lancent Hara-Kiri, le journal « bête et méchant ». Une équipe de journalistes et de dessinateurs de talent se constitue, autour notamment de Gébé, Cabu ou Reiser.

Suite au fameux titre de novembre 1970: « Bal tragique à Colombey un mort », faisant suite à la mort du Général de Gaulle, Hara-Kiri change de nom et devient Charlie Hebdo, afin de contourner une interdiction de paraître de la justice française.

  • Journaliste: Florence Farion