La Suisse de demain

Scène de rue en 1964. [RTS]
  • Société
  • Audio 25 min.

5 mars 1964

Suisse 64

Où allons-nous? Que serons-nous? Comment vivrons-nous?

A la veille de l'ouverture de l'Exposition nationale à Lausanne, l'émission radiophonique La Suisse 64 présentée par Michel Dénériaz et Emile Gardaz se représente notre pays à l'orée de l'an 2000. Un exercice, ma foi difficile, auquel se prête tout d'abord Georges-André Chevallaz, alors conseiller national et syndic de Lausanne.

Pour une cité de demain radieuse, le syndic émet quelques souhaits: Georges-André Chevallaz appelle de ses voeux un coup de frein à la croissance accélérée des villes, un équilibre entre ville et campagne, des quartiers où les tours ne ressemblent pas à des casernes collectives, où infrastructures et transports soient intégrés, bref des quartiers où il fasse bon vivre...

La circulation en l'an 2000 avec des super-autoroutes, des petits hélicoptères ou des stations-services pour faire le plein d'uranium? La condition ouvrière à l'horizon 2000 marquée par la fin de l'économie libérale? Deviner ce que proposera la science, ce que seront les arts... Evoquer l'avenir comme le fait alors le jeune Philippe Pidoux ou chiffrer l'évolution de la population et imaginer l'Europe comme le propose Henri Rieben: cette émission ose tirer des plans sur la comète et en dit long sur la Suisse d'il y a 50 ans mais aussi sur la Suisse d'aujourd'hui.

(Source TSR: 1964)