Esther Ofarim

Esther Ofarim.

En 1963, une ravissante jeune femme israélienne représente la Suisse au concours Eurovision. Esther Ofarim remporte un brillant succès avec sa chanson T'en va pas, écrite par Emile Gardaz et Géo Voumard. Elle semble caracoler en tête au moment du vote.

Malheureusement pour la 8ème édition du concours, les organisateurs ont décidé de changer le système de vote. Il est demandé au jury de chaque pays d'annoncer dans l'ordre le numéro de passage de la chanson, le nom du pays et finalement les votes attribués. La procédure a l'air simple et rationnelle, mais à l'usage elle s'avère aussi kafkaïenne que le sera en 2000 l'élection présidentielle américaine...

Quelques tentatives de clarification plus tard, le résultat tombe: la jolie Esther est deuxième dans le classement. Malgré la déception, c'est le début d'une carrière internationale.

Un CD avec les enregistrements qu'elle avait faits à Radio-Genève sort ces jours et ses admirateurs s'en réjouiront.

(Source photo: RTS)

Esther Ofarim est une chanteuse israélienne née Esther Zaied en 1941.

Elle débute au Théâtre National d'Israël en 1959, y apprend le chant et rencontre son futur époux le danseur et chorégraphe Abraham (Abi) Reichstadt. En 1960, elle apparaît dans le film Exodus d'Otto Preminger et participe à la tournée israélienne de Frank Sinatra. Elle gagne le Concours de la chanson israélienne en 1961 et sort quelques albums sous le nom d'Esther Reichstadt.

Installée à Genève en 1962,  Esther est choisie pour représenter la Suisse au Concours Eurovision de la Chanson l'année suivante avec Ne t'en va pas. Après un quiproquo dû au nouveau système de vote, la jeune femme termine 2e, et non à la 1ère place comme initialement annoncé.

Par la suite, elle enregistre régulièrement des disques (dont quelques-uns en duo avec son mari sous le nom de Esther et Abi Ofarim) et donne des concerts dans le monde jusqu'en 1973, puis se retire pour mener une vie normale. Elle ne se produit plus qu'en Israël et occasionnellement en Allemagne.

En 2012 est sorti un CD regroupant ses chansons enregistrées à Radio-Genève en 1962 et 1963.