Reportage sportif

Poste radio 1941

Dans la série Les grandes heures du reportage, le journaliste Paul Vallotton demande à Squibbs de décrire le métier de reporter sportif et de livrer quelques-uns de ses secrets.

Le reporter sportif doit être passionnant pour tous les auditeurs. L'émission devient alors un radio-drame dont les acteurs sont les joueurs, la foule et le reporter. Ce dernier décrit scrupuleusement les phases du jeu, mais pas d'impartialité! Le reporter doit prendre parti et communiquer le dynamisme cher aux spectateurs passionnés.

(Source photo: TSR)

Marcel-William Suès, Squibbs (1899-1989) était reporter d'actualité, chroniqueur des institutions internationales et, lorsqu'il signait sous le pseudonyme de Squibbs, journaliste sportif.


Parmi les pionniers du reportage radiophonique en Suisse romande, il participe dès 1927 à la réalisation des premières émissions d'actualité. En 1930, il se voit confier le Service d'actualité de Radio-Genève. A son micro défilent toutes les personnalités régionales et internationales, en particulier durant la grande époque de la Société des Nations.


En 1932, le Service sportif de Radio-Genève est instauré. Squibbs commente alors tous les dimanches une manifestation sportive. Mais c'est déjà le 5 octobre 1926 qu'il réalise le premier reportage en direct d'un match du championnat de Suisse de football.


En plus de ces activités politiques et sportives, Squibbs présente également dès 1932 une rubrique où il présentait des artistes de music-hall.


«Grâce au microphone de Radio-Genève, depuis près de 20 ans, le sport, dans ses disciplines les plus diverses, a été popularisé et a procuré aux auditeurs des émotions fortes et saines qu'ils n'ont pas oubliées. Nous nous efforcerons d'élargir la voie que nous avons tracée, car le sport est source d'énergie, de bonne humeur, de vitalité.» (Squibbs, La radio, déesse au double visage, Genève,  1950).


  • Journalistes: Paul Vallotton, Marcel Suès