Mgr Marius Besson

Fribourg en 1963.

La radio diffuse en janvier 1938 une causerie de Mgr Marius Besson, évêque du diocèse de Genève, Fribourg et Lausanne sur le thème de la confiance en Dieu.

L'évêque dans cette conférence appelle à la confiance en la bonté divine: la puissance céleste vient en aide à ceux qui en ont besoin et qui font preuve de persévérance et d'un sentiment de humble repentir.

Ce son a subi les dommages du temps et un silence interrompt brièvement le cours de la conférence.

(Source photo: TSR 1963)

Né à Turin en 1876, Marius Besson est un prêtre et évêque suisse.


Sa famille émigre en France et il fréquente d’abord le collège des Jésuites et le collège Saint-Jean de Lyon. Il s’établit avec les siens à Genève en 1894 puis entreprend des études de philosophie et de théologie au Grand Séminaire de Fribourg.


Marius Besson est ordonné prêtre en 1899. Il accomplit un séjour en Italie à Rome puis à Turin jusqu’en 1903.


Nommé professeur au grand séminaire et à l’Université de Fribourg, il crée également l’hebdomadaire catholique L’Echo vaudois dont il est le rédacteur entre 1909 et 1919. En tant que membre de la Commission fédérale d’archéologie, il se voit confier le rôle d’expert lors des fouilles archéologiques de la Cathédrale de Lausanne.


Il fonde la paroisse du Saint-Rédempteur à Lausanne et lance la construction de l’église dont il devient le curé en 1916.


Marius Besson dirige brièvement le grand séminaire avant de succéder à Placide Colliard comme évêque de Lausanne et de Genève en 1920 (de Lausanne, Genève et Fribourg dès 1924).


Grâce à son rayonnement personnel, il travaille en faveur de l’intégration des catholiques dans l’Etat fédéral et joue également un rôle important dans le maintien de la paix confessionnelle.


Il s’éteint à Fribourg le 24 février 1945.