Toujours plus haut

Auguste Piccard

Dans cet entretien avec le journaliste André Savoy en 1954, Auguste Piccard raconte la passion qu'il vouait au vol en ballon, depuis tout petit. Jeune adulte, il lit une publication scientifique d'un professeur mesurant la température du gaz dans un ballon, et n'est pas d'accord avec sa conclusion.

Il demande dès lors à l'aéroclub de Zurich de lui prêter un ballon et un pilote pour faire ses mesures! Après ces ascensions, il acquiert son brevet de pilote, pendant la Première Guerre mondiale.

Intéressé par les rayons cosmiques, il décide de se donner les moyens de monter à 16'000 mètres. C'est le début de l'invention du ballon stratosphérique. Deux expéditions seront couronnées de succès, en 1931 et 1932.

Auguste Piccard évoque aussi les expériences similaires de son frère Jean, en compagnie de sa femme Jeannette.

(Source photo: Wikimedia Commons, Deutsches Bundesarchiv)

C'est avec l'aide du Fonds national de la recherche scientifique (FNRS) belge, créé en 1928, qu'Auguste Piccard put réaliser son premier ballon. L'enveloppe sphérique en coton, de 14 130 m³, soutient une nacelle sphérique en aluminium de 2.10 mètres de diamètre.


Une première tentative de décollage en septembre 1930, est contrariée par la météo. La seconde, le 27 mai 1931, sera couronnée de succès: avec son équipier Paul Kipfer, et malgré des ennuis en cascade, le ballon s'élève à presque 16'000 mètres (le record sera homologué à 15 781 mètres). Partis à l'aube d'Augsburg, les deux aérostiers de l'extrême retrouveront la terre 17 heures plus tard, sur le glacier de Gurgl, près de Sölden (Tyrol).


  • Journaliste: André Savoy