Souvenirs d'un savant

Auguste Piccard.

En 1954, Auguste Piccard évoque sa famille, son enfance passée à Bâle, entouré d’un frère et d’une soeur aînée et d’un frère jumeau, Jean Félix, avec lequel il est très complice.


Ils vont inventer des "machines" dans leur chambre, encouragés par leur mère, qui leur enseigne leurs premières notions de physique.


Le poste de professeur à l’Université de Bruxelles, en 1922, sera le tremplin pour une série de travaux et d’inventions…


(Source photo: Wikimedia Commons, Deutsches Bundesarchiv)


Jean Piccard (1884-1963), frère jumeau d'Auguste, est moins connu de ce côté de l'Atlantique, mais il jouit d'une renommée certaine aux USA, où il vécut et mena ses recherches, puisque le personnage de Star Trek Jean-Luc Picard s'en inspire.

Chimiste, ingénieur, spécialiste des ballons d'altitude, il enseigna dans les universités de Munich, Lausanne et Chicago, où il rencontra Jeannette Ridlon, qui deviendra sa femme, et avec qui il développera des ballons de haute altitude d'avant-garde, notamment au niveau des matériaux des enveloppes.

Jeanette Piccard est d'ailleurs considérée comme la première "femme de l'espace", puisqu'elle détint pendant plusieurs décennies le record féminin d'altitude, gagné lors d'une ascension en ballon en compagnie de son mari, au cours de laquelle ils atteignirent 17'500 mètres.

Jean Piccard est mort à Minneapolis le 28 janvier 1963, moins d'un an après la disparition de son frère.

André Savoy Cette série d'entretiens de 1954 est due au journaliste André Savoy. Derrière ce pseudonyme se cache en fait Frank Tappolet (1922-2009). Réalisateur et producteur à Radio-Genève, il deviendra le premier directeur des programmes de la toute nouvelle Télévision suisse romande, en 1954.

  • Journaliste: André Savoy