Dard et les cons

L'écrivain Frédéric Dard interviewé en 1982.

Les Con (sans s) est un San-Antonio hors série, à l'instar de L'Histoire de France vue par San-Antonio, ou Le standinge selon Bérurier. Pour Frédéric Dard, ce terme s'applique à tort à l'intimité de la femme, puisque il qualifie en fait essentiellement des hommes. Ici plus que jamais, l'intrigue policière est un pur prétexte pour dire ses quatre vérités au genre humain.

Dard évoque aussi ses relations parfois difficiles avec son éditeur Fleuve Noir, qui par contrat exige de lui qu'il n'écrive rien d'autre que du polar sous le pseudonyme San-Antonio.

(Source photo: TSR 1982)

L'écrivain Frédéric Dard est principalement connu comme l'auteur des aventures du commissaire San-Antonio. Ces 175 polars, écrits de 1949 (Réglez-lui son compte) à 2001 (Céréales killer, achevé par son fils Patrice), constituent une véritable saga dont les personnages n'ont cessé de s'étoffer: Bérurier et sa femme Berthe, Pinaud, Achille, Marie-Marie, sa mère Félicie et bien d'autres.

Cachant sous sa truculence provocante et ses inventions de langage un pessimisme profond quant à la nature humaine, San-Antonio décrit un monde décadent et corrompu sans jamais se départir d'un fond de tendresse pour l'homme victime de ses pulsions et de ses tares. Héritier à la fois de Rabelais et de Céline, Dard signe également sous le pseudonyme de San-Antonio des romans dans lesquels le fameux commissaire n'apparaît pas: Y'a-t-il un Français dans la salle?, Les clés du pouvoir sont dans la boîte à gants.

Frédéric Dard a également écrit sous son nom ou sous d'autres pseudonymes des romans noirs ou des suspenses psychologiques, des nouvelles, des "grands romans", des pièces de théâtre et de nombreux articles.

  • Journaliste: Alain Jaccoud