Aux côtés de Proust

Portrait de Proust par le peintre Jacques-Emile Blanche en 1892.

En 1954, Céleste Albaret, gouvernante au service de Marcel Proust durant de longues années, raconte en toute simplicité au micro de François-Achille Roch la vie intime et quotidienne partagée avec le grand homme. Le surnommant Tout Paris, car, malgré une volonté de se couper du monde, Proust en connaissait le moindre potin, elle se définit comme étant le trait d'union entre lui et le monde.

Proust aimait que sa vie soit exempt de tout bruit et de toute odeur de cuisine, ce qui fait dire à Céleste qu'il avait un "épiderme contrôlé". Cette  gouvernante, devenue indispensable, prit une importance telle dans la vie de l'écrivain que ce dernier l'a immortalisée sous les traits de Françoise dans A la Recherche du temps perdu et lui dédie un poème.

Peu avant la mort de Proust, Céleste Albaret est faite commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres pour avoir contribué à l'histoire de la littérature.

La servante dévouée de Marcel Proust meurt à l'âge honorable de 92 ans le 25 avril 1984.

(Source photo: wikimedia commons)

Marcel Proust naît le 10 juillet 1871 à Auteuil. Son oeuvre principal est une suite romanesque intitulée A la recherche du temps perdu.

Sa fortune familiale lui permet de vivre aisément et de fréquenter les salons bourgeois et aristocrates de Paris. Proust se met à l'écriture en 1907 et reçoit le prix Goncourt avec le deuxième volet de son oeuvre majeure, A l'ombre des jeunes filles en fleurs, trois ans avant sa mort.

De santé fragile et souffrant d'asthme sévère, l'écrivain s'épuise au travail et ne sort que très rarement de chez lui.

Il meurt à 51 ans le 18 novembre 1922. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise.

  • Journaliste: François-Achille Roch