Les tramelotes

Les transports publics à Lausanne

Juin 1940. La France capitule après six semaines de violents combats. L'annonce de la défaite française crée un choc immense en Europe.

Au début de l'offensive allemande, début mai, le conseil fédéral lance une seconde mobilisation générale afin de doubler le nombre de soldats en service actif.

Une décision qui impose un plus grand engagement des femmes dans la marche de l'économie nationale. Elles travaillent alors dans tous les secteurs, aux champs, bien sûr, mais surtout à l'usine et au bureau, en continuant cependant à remplir leurs tâches ménagères.

 A Lausanne, les transports publics ont besoin de "dames" pour assurer le service des tramways et des trolleybus: la formation des tramelotes lausannoises débute. Les dirigeants des transports publics expliquent et les conductrices encore novices se confient  au micro du journaliste Marcel Suès.

(Source photo: TSR 1964)

  • Journaliste: Marcel Suès