L'Ethiopie de Hailé Sélassié 1er

L'empereur d'Ethiopie Hailé Sélassié en 1964. [RTS]
  • Politique Internationale
  • Audio 58 sec.

13 septembre 1935

Emission sans nom

"Nous ne voulons pas la guerre, mais nous ne saurions la subir passivement". A la tribune de la Société des Nations, ce 13 septembre 1935, l'empereur d'Ethiopie, Hailé Sélassié 1er, en appelle à une commission internationale d'enquête face à la menace que fait peser l'Italie sur son pays.

Quelques jours plus tard, en octobre, la guerre d'Ethiopie est lancée par les troupes de Mussolini. Elle se déroulera jusqu'en mai 1936. Ce conflit dans la corne de l'Afrique répond à des motifs politiques (donner satisfaction au nationalisme italien et renforcer le prestige du régime de Mussolini) autant qu'économiques.

En révélant l'inefficacité de sanctions économiques votées contre l'Italie, non assorties de contraintes militaires, ce conflit mettra en lumière la faiblesse de la SDN dans sa capacité à défendre un Etat membre.

La rapide victoire de l'Italie aboutit à la proclamation de l'Empire d'Ethiopie, le 9 mai 1936. Les sanctions économiques contre l'Italie seront levées par la SDN le 15 juillet suivant, discréditant plus encore l'institution internationale à la veille de l'insurrection de Franco en Espagne, dans la nuit du 17 au 18 juillet 1936.

(Source photo: l'empereur éthiopien Hailé Sélassié 1er en 1963, Continents sans visa)