Simone Oppliger

Simone Oppliger

La photographe Simone Oppliger, native de Renan dans le Vallon de St-Imier (Jura bernois) est interviewée par Alphonse Layaz, dans son émission Portraits d'artistes, en novembre 1981.

Elle est invitée pour la sortie de son livre Quand nous étions horlogers images-portraits de mon pays. Elle a photographié la crise horlogère des années 70 et parle du travail des ouvriers, de la fermeture des usines, de sa rencontre avec les habitants de son Vallon.

(Source photo: TSR 1981)

Née en 1947 à Renan dans le Jura bernois, Simone Oppliger est photographe. Entre racines et exils, elle photographie aussi bien les lieux de son enfance que ceux de ses voyages et de ses reportages à l'étranger.


En 1980, elle publie Quand nous étions horlogers documentant la crise horlogère dans le Jura, suivi en 1986 par L'amour mortel évoquant le destin d'une amie assassinée. Le Coeur et la Terre publié en 1994 est consacré aux migrants.


A sa mort en 2006, elle laisse inachevé un ouvrage qui devait s'intituler Un siècle, une vallée, une famille.


Toute l'oeuvre de Simone Oppliger est portée par une attention sensible à l'humain.


  • journaliste: Alphonse Layaz