Le mime Marceau

Le mime Marcel Marceau en 1965.

Le mime? L'art de la transposition de la vie réelle, avec de la poésie en plus. Marcel Marceau interrogé en 1957 présente son spectacle de mimodrames et dévoile ses projets. A côté de Bip, son personnage central, sensible et poétique, si aimé du public, le mime Marceau veut faire vivre des scènes de la vie parisienne et  projette également la mise en scène d'une grande pantomime.

Une brève interview qui  met en lumière la passion d'un artiste fourmillant d'idées.

(Source photo: TSR 1965)

Né le 22 mars 1923 à Strasbourg, Marcel Mangel est devenu un mime célèbre sous le nom de Marcel Marceau.

Après une enfance passée à Strasbourg, une évacuation vers le Sud avec sa famille d'origine polonaise durant la guerre et un engagement dans la Résistance, Marcel Marceau fréquente l'Ecole nationale des arts décoratifs de Limoges où il cultive son goût de la peinture et du dessin.

Il devient l'élève de Charles Dullin, de Jean-Louis Barrault et d'Etienne Decroux avec qui il développe l'art du mime. Le 22 mars 1947 naît le personnage de Bip, un pierrot lunaire qui deviendra indissociable du travail du mime Marceau. En 1947, Marcel Marceau fonde sa propre compagnie de mime qui mettra à son répertoire mimodrames et pantomimes.

Différents artistes se produiront au fil des ans dans cette compagnie qui connaîtra les plus grandes scènes du monde. Au fil de sa carrière, le mime Marceau obtiendra une renommée internationale.

Marcel Marceau s'éteint le 22 septembre 2007 à Cahors en France.

  • Journaliste: Marine Lorrain