Nicolas Bouvier

Kiyonaga bain des femmes, 2009.

En 1955 Nicolas Bouvier arrive au Japon après un séjour éprouvant sur l’île de Ceylan. A sa descente de bateau il se retrouve assailli par des journalistes japonais en quête de représentant de la culture francophone.

C’est grâce au Sentō (bain public japonais) que Nicolas Bouvier est parvenu à surmonter la prudence japonaise face aux étrangers. Il en explique les us et coutumes.

(Source photo : Wikimedia Commons).

  • Journaliste: Irène Lichtenstein