Raymond Lambert

Raymond Lambert en 1951, avec Henri Meyer de Stadelhofen, peu avant son départ pour l'Himalaya

En compagnie de Jacques Bofford, le guide Raymond Lambert, né en 1914, nous fait écouter des extraits de sa discothèque. L'occasion de retracer une carrière d'alpiniste extraordinaire, tant dans les Alpes que dans l'Himalaya. Il fut le premier à tracer une voie vers le sommet de l'Everest en 1952, au cours d'une expédition qui lui permit de faire la connaissance du sherpa Tensing Norgay, avec lequel le lia une longue amitié.

Il retournera plusieurs fois dans l'Himalaya, vainquant notamment le Ganesh Himal 1 en compagnie de Claude Kogan, expédition tragique au cours de laquelle le jeune alpiniste genevois  Eric Gauchat devait perdre la vie.

Dès les années 1960, la passion de l'aviation l'emporte sur celle de l'alpinisme, mais ses voyages le mèneront toujours vers les montagnes.

(Source photo: Freddy Bertrand, Radio-Genève)

  • Journaliste: Jacques Bofford