Retour 25 ans plus tôt

Concours international d'exécution musicale CIEM [TSR]
  • Culture et Arts
  • Audio 11 min.

25 septembre 1963

Ce soir nous écouterons

En 1963, pour le 25e anniversaire du Concours international d'exécution musicale, son comité a invité les  lauréats  de la première édition de 1939.


Paul Valentin, premier prix de hautbois, Robert Gugolz, premier prix de clarinette, André Jaunet, premier prix de flûte, Fritz Ollendorf et Maria Stader, premier prix de chant, ont été invités à un concert commun.


Seul absent de ce palmarès, le pianiste Arturo Benedetto Michellangeli qui est, pour l'occasion remplacé par Maria Tipo, qui fut en 1949 à l'âge de dix-sept ans, la plus jeune et la première femme lauréate du CIEM.


Les six virtuoses s'expriment sur la carrière qui a été la leur à la suite du concours.


(Source photo : TSR)


Né en 1939, sous le nom de Concours International d'Exécution Musicale (CIEM), le Concours de Genève est l'une des plus anciennes et des plus prestigieuses compétitions internationales de musique.


Le Concours de Genève a été fondé en 1939 par Henri Gagnebin, alors Directeur du Conservatoire de Genève et par Frédéric Liebstoeckl, musicien viennois établi à Genève. Ce dernier conduit le concours en tant que Secrétaire général pendant quarante années jusqu'à sa mort en 1979. Franco Fisch lui succède jusqu'en 1998. Didier Schnorhk est actuellement le troisième Secrétaire général du Concours de Genève.


La Présidence du Conseil de Fondation du Concours de Genève est assumée dès 1939 par Henri Gagnebin, puis par Samuel Baud-Bovy, Roger Vuataz, Jean Meylan, Claude Viala, Richard-A. Jeandin, François Duchêne et aujourd'hui par Christine Sayegh.


La liste des lauréats des concours passés est éloquente : plus de 500 références parmi lesquels des noms connus de tous les amateurs de musique.


Parmi les plus célèbres: Maurice André, Martha Argerich, Arturo Benedetti-Michelangeli, Maurice Bourgue, Victoria De Los Angeles, Alan Gilbert, Nelson Goerner, Friedrich Gulda, Heinz Holliger, Nobuko Imai, Jean-Jacques Kantorow, Dagoberto Linhares, Quatuor Melos, Dominique Merlet, Aurèle Nicolet, Fritz Ollendorf, Emmanuel Pahud, Maurizio Pollini, Georg Solti, Maria Stader, Teresa Stich-Randall, José Van Dam, Christian Zacharias, Tabea Zimmermann.


Dans le monde des concours internationaux de musique, le Concours de Genève se singularise : depuis sa création, vingt-six disciplines ont été présentées, instruments, voix, musique d'ensemble ou direction d'orchestre.


Désormais, le Concours de Genève met à l'honneur deux disciplines par année : en alternance le piano, le chant et  la composition depuis 2009 et une autre discipline parmi les suivantes : violon, alto, violoncelle, flûte, hautbois, clarinette, cor, trompette, trombone, percussion et quatuor à cordes.