Modifié le 15 janvier 2019 à 11:55

Horizons, reflets d'une Suisse agricole

Le malaise dans le monde agricole gagne partout du terrain.
Le malaise dans le monde agricole gagne partout du terrain. [ - RTS]
Chronique agricole de la TSR, cette émission née en 1961 sous le titre clairement assumé d'"Horizons campagnards", reflète l'évolution de l'agriculture suisse et, au-delà, celle du pays tout entier.

Vers 1960, avec 10 à 20% de leurs populations occupées dans le secteur primaire, les cantons romands continuent à être agricoles et disposent avec le magazine Horizons d'une émission qui traite de tous les sujets de préoccupations de l'agriculteur.

Une émission régionale

D'abord intitulé Horizons campagnards à son lancement le 27 septembre 1961, cette émission d'une vingtaine de minutes Le générique d'Horizons Le générique d'Horizons [RTS] environ se consacrait aux actualités régionales et prit comme slogan «l'émission ville-campagne de la Télévision romande». Elle devint hebdomadaire dès le 20 janvier 1964. En février 1965, l'émission raccourcit son nom en Horizons.

 

Des préoccupations bien concrètes

Les paysans peuvent y trouver des réponses à des questions bien précises, allant de la lutte contre les parasites aux installations de laiteries modernes en passant par la culture du tabac dans la Broye et celle de l'asperge en Valais, la fièvre aphteuse ou encore l'introduction des étables communautaires.

Alors comment éradiquer les hannetons qui au printemps ravagent arbres et cultures? La réponse circonstanciée dans cette émission de mai 1965:

La lutte contre les hannetons.
Horizons - Publié le 17 mai 1965

Des portraits

Villages ou personnalités romandes font l'objet de beaux portraits diffusés dans cette émission régionale, à l'exemple de celui du Gruyérien Bulliard, un homme libre.

Bulliard.
Horizons - Publié le 28 octobre 1973

L'avenir de la paysannerie

Mais l'émission Horizons ne pouvait ignorer la condition particulière de la paysannerie en Suisse romande et elle interrogera de manière pointue son avenir, rapportant dès 1961 le malaise paysan après le refus de l'augmentation du prix du lait.

Manifestation paysanne à Berne.
Horizons - Publié le 29 novembre 1961

Les petits paysans

Dans les régions isolées et dans les vallées, le paysan romand est souvent un petit paysan, travaillant un domaine morcelé, possédant quelques vaches sur des terrains rapidement convoités par les promoteurs des stations touristiques. L'agriculteur devient donc un ouvrier prêt à compléter son revenu par un travail à l'usine.

Ainsi, dans le village jurassien de L'Auberson, les paysans-ouvriers jurassiens consentent à de longues journées de labeur à la fabrique et à l'étable par amour de la terre.

Les paysans du village travaillent à l'industrie des boîtes à musique.
Horizons - Publié le 06 mars 1967

Cependant, le travail à l'usine, d'abord considéré comme un «à-côté», se transforme en un vrai métier. Les travaux de la terre devenus trop durs, la double journée trop laborieuse, les prix des terrains bien alléchants, aimantée par la ville et son anonymat, la génération suivante quitte le métier de paysan.

En 1973 encore de jeunes agriculteurs échangent leur point de vue, conscients de faire partie d'un milieu économique de plus en plus menacé.

L'avenir des paysans
Horizons - Publié le 11 mars 1973

Revenus agricoles insuffisants, rendement peu satisfaisant, l'agriculture de montagne vit ses dernières heures: l'émission Horizons cesse d'être diffusée en juillet 1977.

Marielle Rezzonico pour les archives de la RTS

Publié le 14 janvier 2019 à 00:00 - Modifié le 15 janvier 2019 à 11:55