Modifié

François Silvant, 15 ans déjà

Madame Pahud, alias François Silvant, en 2006. [RTS / François Grobet]
Madame Pahud, alias François Silvant, en 2006. [RTS / François Grobet]
Décédé prématurément en 2007, à l'âge de 58 ans, François Silvant a tout au long de sa carrière tissé des relations privilégiées avec le public romand. On le qualifiait d'humoriste, lui-même se définissait comme un comédien. Et quel comédien! Capable d'entrer dans la peau de mille personnages, Madame Pahud en tête. Ici réunies, quelques archives évoquant cet artiste attachant.

Madame Pahud à Denens

En 2001, l'émission Romands d'été suit François Silvant dans un déplacement à Denens, où il va se produire sur scène dans le cadre de la Fête des épouvantails. Dans sa voiture, le comédien mémorise ses déplacements sur scène. Arrivé en avance sur place, il débarque lui-même son matériel et les costumes qu'il a soigneusement repassés. Le comédien affectionne ce genre d'événements populaires. Et le public le lui rend bien: tout le monde à Denens connaît Madame Pahud et la réplique devenu culte de la visiteuse de malade : "Vos plantes vertes sont magnifiques".

François Silvant sur la route de Denens, 2001 [RTS]
François Silvant à la fête des épouvantails / Romands d'été / 6 min. / le 2 septembre 2001

Dans la peau d'une femme

Pourquoi les femmes tiennent-elles une place si importante dans la galerie de personnages du comédien ? "Les conversations d'hommes m'emmerdent", lâche tout net François Silvant. "Mais par contre les dames ont des conversations qui sont peut-être plus quotidiennes, mais qui m'accrochent plus". Dans ses spectacles, le comédien s'inspire souvent de personnes réelles. Par exemple, Marie-Thérèse Vaucher, gouvernante dans un EMS et native de la Broye ou encore Anne Johnson,  infirmière d'origine anglaise à l'accent irrésistible. Les concernées ne semblent pas se formaliser.

 

Déjà qu'il y a plein d'actrices au chômage. Alors si en plus les hommes viennent leur piquer le boulot!

Madame Denise Pahud
François Silvant, dans la peau d'une femme [RTS]
François Silvant, dans la peau d'une femme / Viva / 9 min. / le 2 février 2000

Je ne suis pas un comique

Invité en "guest star" dans une émission Photos de famille en 2005, François Silvant affirme sa singularité dans l'univers des humoristes suisses. Entouré de Claude-Inga Barbey, Marc Donnet-Monay et Patrick Nordmann, il explique que sa démarche est celle d'un comédien, et non celle d'un comique.

Quand je sors, je vais plutôt au théâtre. Les one-man-show, ça m'ennuie.

François Silvant
Le comédien François Silvant en 2005 [RTS]
François Silvant : je ne suis pas un comique / Photos de famille / 2 min. / le 18 avril 2005

Les coulisses du Petit Silvant illustré

De 2003 à 2007, François Silvant a mené tambour battant sa série "Le Petit Silvant illustré", succession de sketchs où il occupe tous les rôles. On y retrouve bien sûr Madame Pahud, et autour d'elles une foule de personnages féminins et masculins. Dans une émission en hommage au comédien, Arnaud Buchs, coiffeur et maquilleur, évoque les coulisses de l'émission: une course effrénée pour changer de costumes, de coiffure et de maquillage entre deux prises.

Les coulisses du Petit Silvant Illustré [RTS]
Les coulisses du Petit Silvant Illustré / Variétés / 5 min. / le 23 juin 2007

Ma mère n'a jamais entendu le son de ma voix

En 1997, la TSR réalise une série d'émissions d'été où des personnalités de Suisse romande sont invitées à évoquer leurs souvenirs d'enfance. A cette occasion, François Silvant revient avec le journaliste Massimo Lorenzi dans le village d'Ecublens où il a grandi. L'humoriste égrène des souvenirs heureux : les tartines au Cenovis du pasteur, les pétards dissimulés dans les choux explosant au milieu du discours du syndic, les séances de cinéma à deux francs. Reviennent aussi des souvenirs plus douloureux, comme celui de sa mère devenue sourde à cause de complications liées à sa naissance. Des souvenirs évoqués avec pudeur et émotion.

Le comédien et humoriste François Silvant enfant. [RTS]
Souvenirs d'enfance de François Silvant / Souvenirs d'enfance / 2 min. / le 16 juillet 1997

Sophie Meyer pour Les archives de la RTS

Publié Modifié