Modifié

Un mariage pour tous

Le mariage pour tous. [RTS]
Le mariage pour tous. [RTS]
Dans les années 70, les lesbiennes et les homosexuels commencent à sortir de la clandestinité et à affirmer leur droit à la différence. Il faudra encore deux décennies pour que sonne l’heure des revendications plus politiques.

Dans les années 90, les couples gays et lesbiens ne sont toujours pas des couples comme les autres. Ils réclament la fin des discriminations à leur encontre et rêvent désormais d'un certain droit l'indifférence: s'engage alors un vrai débat de société.

Premier mariage

En 1995, le pasteur protestant Klaus Baümlin célèbre dans sa paroisse bernoise le mariage d'un couple homosexuel: il s'agit d'une première en Suisse. Cette union de deux hommes, symbolique et sans valeur légale, suscite pourtant une majorité de réactions positives. L'objectif de ce coup d'éclat? Faire avancer la cause des couples gays ou lesbiens dans notre pays.

Réactions au mariage religieux d'un couple homosexuel [RTS]
Réactions au mariage religieux d'un couple homosexuel / Le Téléjournal / 1 min. / le 13 juillet 1995

Un partenariat enregistré

Les questions qui se posent aux personnes de même sexe vivant maritalement sont d'ordre civil, fiscal, successoral. En France déjà, l'idée d'un Pacte civil de solidarité agite l'Assemblée nationale. A Berne, le conseiller national libéral genevois Jean-Michel Gros lance en 1998 une initiative en faveur d'un partenariat enregistré, pour les couples homosexuels prioritairement: il s'en explique dans le Télé Journal.

Une initiative pour un partenariat enregistré [RTS]
Une initiative pour un partenariat enregistré / Le Téléjournal / 1 min. / le 5 décembre 1998

Le débat s'annonce vif sur ce sujet sensible: la question de l'adoption pour les couples homosexuels que l'on pressent en filigrane constitue une pierre d'achoppement dans les dicussions. Pourtant les projets déposés ne contiennent pas cette revendication du droit à l'adoption. Les partisans du PACS, à l'image d'Yves De Matteis de l'association homosexuelle Pink Cross, tentent de rassurer:

L’adoption et le partenariat sont deux choses radicalement différentes. Le droit de vivre avec la personne de son choix est un droit de l’homme. Par contre l’adoption ce n’est pas un droit de la personne.

Yves de Matteis, Pink Cross dans Droit de Cité du 6.12.1998

La controverse va durer. En 2001, alors que l'on attend toujours une loi fédérale octroyant un statut juridique aux partenaires de même sexe, Genève fait oeuvre de pionnier et célèbre son premier Partenariat cantonal PACS.

Les premiers pacsés genevois, 2001. [RTS]
Genève pionnier / Mise au point / 9 min. / le 13 mai 2001

Une menace contre les institutions

La Loi fédérale sur le partenariat enregistré entre personnes du même sexe est finalement adoptée par l'Assemblée fédérale le 18 juin 2004. Au grand dam de l'Union démocratique fédérale (UDF). Ce parti conservateur considère ce "PACS" fédéral comme une menace pour la famille et l'institution du mariage et lance un référendum. Le Comité référendaire présente ses arguments.

Les opposants au "PACS" présentent leurs arguments [RTS]
Les opposants au "PACS" présentent leurs arguments / Tj / 1 min. / le 7 avril 2005

Infrarouge convie opposants et partisans à débattre du partenariat civil pour couples homosexuels. L'homoparentalité est au coeur du débat car "aujourd'hui le mariage, demain l'adoption" constitue la crainte et l'un des arguments martelés par les opposants.

L'homoparentalité en débat [RTS]
L'homoparentalité en débat / Information / 4 min. / le 3 novembre 2004

Le mariage pour tous

Catherine Gaillard, militante lesbienne en 2013 à Mise au Point. [RTS]Catherine Gaillard, militante lesbienne en 2013 à Mise au Point. [RTS]Le PACS l'emporte nettement dans les urnes avec 58% de oui le 5 juin 2005. Il n'en reste pas moins que le partenariat consacre des inégalités et demeure en quelque sorte une loi d'exception destinée à une population particulière. Et contrairement au mariage, il interdit la procréation médicalement assistée aux couples homosexuels. Aussi, lorsque nos voisins français célébrent la première union de deux hommes par mariage en 2013, la militante lesbienne genevoise Catherine Gaillard s'exprime ainsi sur le plateau de Mise au Point.

Ce qui fait rêver, c'est l'égalité des droits.

Catherine Gaillard, militante LGBT dans Mise au Point en 2013

Un mariage civil ouvert aux couples de même sexe qui permet le recours à l'adoption conjointe et aux dons de sperme pour les lesbiennes, qui offre la naturalisation facilitée pour le conjoint, c'est l'objet qui est soumis au peuple suisse le 26 septembre 2021.

Marielle Rezzonico pour les archives de la RTS

Publié Modifié