Modifié vendredi à 17:46

La fièvre acheteuse

Consommation, consommation...
Consommation, consommation... [RTS]
La traque de la bonne affaire ne se cantonne plus à la période des soldes. La prospérité et la croissance des années 60 ont fait évoluer les habitudes de consommation en Suisse. Hypermarchés, publicité et même musique savent comment attiser notre frénésie d'achats.

La bonne affaire

Autrefois la course aux achats, c'était lors de la période des soldes. Deux fois l'an, à l'été et à l'hiver, on s'arrachait alors la bonne affaire, à prix cassés et on oubliait les sages préceptes de gestion de son budget. C'est du moins ce que décrit Georges Hardy dans un commentaire sexiste à souhait.

Les soldes à Zurich en 1961.
Divers - Publié le 01 septembre 1961

La consommation de masse

Avec les années de prospérité, le niveau de vie s'accroît en Suisse, la consommation devient véritablement "fabuleuse". En 1970, Temps présent enquête sur cette Suisse en tête du peloton des fortunés. Des hypermarchés fleurissent à la périphérie des villes dont les vastes parkings accueillent le client automobiliste. L'heure est à la consommation de masse.

Une consommation fabuleuse
Temps présent - Publié le 15 mai 1970

Entrer dans un grand magasin au siècle de la prospérité doit être une aventure.

Un gérant

Les méthodes de vente s'américanisent dans les grands magasins helvétiques. Publicité, gadget, dramatisation des produits, décorations, animations..., le but du commerçant est d'attirer la clientèle qui finira par acheter ce dont elle n'a pas besoin.

En grande surface
Temps présent - Publié le 15 mai 1970

Poussés à l'achat

Acheter, c'est du sérieux! Apprendre les bases du commerce passe par des jetons et des billets, une vendeuse et un caissier. "Je joue au magasin", qui n'a pas débuté ainsi son apprentissage du calcul... et peut-être également celui de la consommation?

Acheter, ça s'apprend!
Nos enfants et la mathématique - Publié le 26 janvier 1973

La publicité au service du rêve et du commerce! En 1967 déjà, Continents sans visa analyse l'influence de la pub sur le consommateur et plus largement sur nos vies.

On ne consomme plus pour vivre, on vit pour consommer.

François Enderlin, journaliste

Les chemins de la publicité
Continents sans visa - Publié le 14 décembre 1967

Même la musique est mise à contribution pour créer une ambiance propice aux achats dans les boutiques et les grands magasins. En 1978, Temps présent vous explique comment est conçue la musique fonctionnelle qui stimulera vos dépenses.

L'utilisation de la musique fonctionnelle dans les boutiques et les magasins, 1978.
Temps présent - Publié le 06 avril 1978

Aujourd'hui, une nouvelle incitation à consommer n'a pas pu vous échapper si vous vivez... en Suisse: voici Black Friday avec son cortège d'offres et de promotions.

Marielle Rezzonico pour les archives de la RTS

Publié le 04 décembre 2019 à 00:00 - Modifié vendredi à 17:46