Grand Format Archives

Mémoire(s) de Val-de-Travers

Introduction

Reportages radiophoniques, émissions de télévision ou photographies anciennes constituent un pan de la mémoire collective et de l’histoire d’une région. Les archives de la RTS ont proposé à des habitants de Val-de-Travers dans le canton de Neuchâtel de porter un regard sur leur passé.

Archives 01

Une projection publique

En partenariat avec le Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds (DAV) qui fête en 2019 ses 40 ans d'activité et avec le concours de la commune de Val-de-Travers, les archives de la RTS ont organisé une projection publique à Fleurier le 25 octobre 2019.

Des reportages, composés d'extraits d'archives, d'interviews et de photographies actuelles réalisés par le journaliste de la RTS Laurent Huguenin-Elie en collaboration avec la photographe Anouk Ruffieux ont été présentés au public. Le DAV a également montré plusieurs documents tirés de son fonds audiovisuel.

Vous retrouverez ces images dans ce dossier.

Archives 02

A l'école des Bayards

Les Bayards, un village neuchâtelois pareil à une carte postale en cet hiver 1963. Mais au-delà de ces belles images noir-blanc de neige et de froid, à quoi ressemblait réellement la vie de ces petits enfants qui se rendaient à l'école à ski et préparaient la fête de Noël? Par delà les années, Roger Kipfer, Sylvia Matthey et l'épouse du "régent" des Bayards Jeannette Steudler portent aujourd'hui un regard tendre sur ces archives. Ils confient au journaliste Laurent Huguenin-Elie ce qu'étaient alors les conditions de vie dans ce lieu isolé, expliquant notamment le rôle important de l'école et de l'instituteur dans un petit village du Val-de-Travers.

A l'école des Bayards
Edition Archives - Publié le 24 octobre 2019

Archives 03

Les Messagers du Vallon

En 1970, la Télévision suisse romande se rendait au Val-de-Travers pour son émission La Suisse est belle. Dans son enquête sur la vie sociale et culturelle du Vallon, elle rencontrait "Les Messagers", un groupe de chanteurs constitué de jeunes hommes de la région. En 2019, pour les archives de la RTS, le journaliste Laurent Huguenin-Elie a retrouvé des membres du groupe.

Le village de Buttes en 2019.

Prospère dans les années 60, le Val-de-Travers, à l'image du reste de la Suisse et du monde, a connu la récession dans les années 70. Le symbole de cette crise: le déclin puis la faillite en 1987 de l'usine de machines à tricoter Dubied. Alors rester ou partir? L'un à Buttes, l'autre à Couvet, Gilbert Jaton qui fut ténor dans le groupe des Messagers et son camarade Serge Franceschi, baryton, n'ont jamais quitté le Vallon. L'arrangeur du groupe, Bernard Contesse, a lui saisi les circonstances pour vivre ailleurs quelque temps. Mais pour tous trois, le Val-de-Travers, c'est pure émotion, comme une musique de Grieg.

Les Messagers
Edition Archives - Publié le 24 octobre 2019

Archives 04

Une belle industrie neuchâteloise

Dubied, une belle entreprise en 1929. Le Département audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds (DAV) dispose dans son fonds d'archives d'un film promotionnel de cette fabrique de machines à tricoter de Couvet. Un petit bijou de film décrivant les aspects techniques de la fabrique du Vallon mais aussi le monde de la mode et des loisirs balnéaires avec ce défilé de maillots en tricot à Biarritz en 1928. Ce document magnifique dont nous vous proposons quelques extraits est muet.

Une si belle industrie
Edition Archives - Publié le 24 octobre 2019

Le bâtiment de l'usine de machines à tricoter Dubied fermée en 1989.
Le bâtiment de l'usine de machines à tricoter Dubied fermée en 1989. [Anouk Ruffieux - L'Oeil d'Anouk]

 

 

 

La montre chinoise des Bovet

Dès la première moitié du 19e siècle, les goussets à mouvements apparents et gravés faisaient le bonheur de l'aristocratie chinoise. L'entreprise horlogère Bovet de Fleurier s'est illustrée dans la vente de ces montres en Chine.

Les montres chinoises des Bovet
Edition Archives - Publié le 24 octobre 2019

Archives 05

L'écho des Verrières

Les Verrières dans le district du Val-de-Travers.
Les Verrières dans le district du Val-de-Travers. [Anouk Ruffieux - L'Oeil d'Anouk]

Jeune garçon doté d'une jolie audace, Jean-Bernard Wieland figure dans ces archives de 1969 tournées aux Verrières alors que l'école faisait une quinzaine buissonnière et que les collégiens s'essayaient au métier de reporters. En 1993, conseiller communal au village des Verrières, il fête le 1er août national télévisé en direct avec la TSR. Monsieur Wieland se retourne aujourd'hui sur l'évolution de son village qui a vu ses habitants partir.

L'écho des Verrières
Edition Archives - Publié le 24 octobre 2019

Archives 06

Du goût de l'interdit à la saveur d'aujourd'hui

Berceau de l'absinthe, le Val-de-Travers abrite dans les années 60 une partie de cache-cache entre les distillateurs clandestins de la bleue, alcool prohibé depuis 1910 en Suisse, et les inspecteurs de la Régie des alcools: Continents sans visa en tire un reportage. Cette pratique clandestine a suscité une certaine fierté dans la région, et des vocations. En 2019, l'absinthe est de retour dans la légalité depuis près de quinze ans: les souvenirs du fameux goût de l'interdit de Francis Martin, distillateur, et de Yann Klauser, à la tête de la Maison de l'Absinthe.

Du goût de l'interdit à la saveur d'aujourd'hui
Edition Archives - Publié le 24 octobre 2019

Roger Vaucher-Bähler dit "Le Poilu", distillateur clandestin, dévoile la cachette de son alambic en 1960.
Roger Vaucher-Bähler dit "Le Poilu", distillateur clandestin, dévoile la cachette de son alambic en 1960. [RTS]

 

La saisie de l'alambic du "Poilu" Ce document privé conservé par le DAV montre l'événement filmé sur le vif à Fleurier par Dante Raineri, cinéaste amateur. Roger Vaucher-Bähler, bouilleur de cru clandestin, assiste à la confiscation de son matériel par la police.

Saisie d'un alambic chez le Poilu à Fleurier.
Edition Archives - Publié le 24 octobre 2019

Archives 07

Leur renommée pétille à travers les années

En conclusion, on doit au DAV le plaisir de déguster un petit extrait de ce délicieux film promotionnel réalisé en 1965 par André  Blanchoud pour la maison Mauler de Môtiers, réputée pour ses vins mousseux produits dans le respect de la tradition depuis 1829. A la suite de ces élégantes visiteuses, pénétrons dans le prieuré Saint-Pierre et goûtons aux meilleurs crus.

Leur renommée pétille
Edition Archives - Publié le 24 octobre 2019

Retrouvez une large sélection de reportages de la RTS autour de Val-de-Travers en suivant ce lien:

Val-de-Travers dans les archives de la RTS

Découvrez les festivités autour du 40e anniversaire du DAV:

biblio.chaux-de-fonds.ch/DAV-40ans

Crédits

  • Journaliste RTS

    Laurent Huguenin-Elie

  • Photographe

    Anouk Ruffieux - L'Oeil d'Anouk

  • Département Audiovisuel de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds (DAV)

    Laurence Gogniat

  • Monteur RTS

    Alexandre Bilardo

  • Les archives de la RTS

    Marielle Rezzonico