Grand Format

Jacques Chessex, une vie en littérature

Introduction

Poète, enseignant, éditeur, romancier et essayiste, Jacques Chessex vit en littérature. Il écrit dès son plus jeune âge de la poésie marquée de l'empreinte de Gustave Roud. Ses poèmes laissent deviner dans le chant de la beauté de la nature les lignes fortes de son oeuvre à venir: l'intuition de la précarité de l'être, l'érotisme, Dieu et l'obsession du secret et de la mort. Jacques Chessex s'inscrit dans le terroir vaudois et se met également au service de la littérature romande.

Chapitre 01

Ecrire: une discipline

Le métier d'écrivain
En direct avec - Publié le 26 novembre 1974

Chapitre 02

Poète, romancier, éditeur, essayiste

Premier roman

En 1962, le jeune poète vaudois, auteur dès 1953 de plusieurs recueils de poésie, fait paraître son premier roman intitulé La Tête ouverte. Jacques Chessex veut se libérer du carcan du poème, trop bref, trop condensé, pour s'ouvrir à d'autres ambiances et à une autre écriture.

Un jeune poète
Divers - Publié le 14 décembre 1962

Editeur

En 1953, Jacques Chessex fonde la revue Pays du Lac avec Jean Pache. Quelques années plus tard, née du besoin de faire partager des textes et des livres qui émerveillent, changent ou influencent leurs lecteurs, La Merveilleuse Collection voit le jour, imaginée avec Vladimir Dimitrijevic qui vient d'ouvrir sa maison d'édition L'Age d'Homme.

Chessex éditeur
Champ libre - Publié le 09 janvier 1967

La littérature romande

Fonder un milieu, des réseaux et des maisons d'édition pour porter la littérature romande: c'est l'immense entreprise qu'ont menée Jacques Chessex et d'autres écrivains afin de combler les fossés qui confinent la scène littéraire romande dans l'isolement.

Combler les fossés
Champ libre - Publié le 25 juin 1968

L'essai sur Flaubert

Flaubert ou le désert en abîme, Jacques Chessex consacre un essai primordial à son maître en écriture. Chez le Vaudois, Flaubert représente une assimilation entre le maître adulé et et la figure paternelle, le père de Jacques Chessex ayant été également un lecteur de l'auteur de Madame Bovary.

Flaubert vu par Chessex
Hôtel - Publié le 09 mai 1991

Chapitre 03

Le pays de Vaud

L'écrivain Jacques Chessex à Payerne en 1977.

Ce pays de Vaud où sont viscéralement enfouies ses racines, l'écrivain le ressent comme différent des autres cantons romands: il le dit "incommensurable". Un pays où sous une bonhomie apparente couve une certaine violence, un canton à la foi tragique et solaire. Selon Chessex, le Vaudois dévoré de remords macère dans sa solitude: c'est là matière à une écriture libératoire.

Faisant écho au Portrait des Valaisans de Maurice Chappaz, l'écrivain Jacques Chessex s'apprête à publier en 1968 un ouvrage intitulé Portrait des Vaudois dont l'émission La Vie littéraire parle en avant-première.

Portrait des Vaudois
Vie littéraire - Publié le 30 novembre 1968

Les racines

A maintes reprises, Jacques Chessex répétera son attachement à la fois au Jorat austère et aux rives ensoleillées du Léman. Le pays de Vaud constitue un socle sous ses pieds et un ancrage indispensable à son écriture.

Ancré dans le terroir vaudois
En direct avec - Publié le 26 novembre 1974

Les récits des ténèbres

L'écrivain vaudois se saisit de faits divers atroces et d'affaires réelles qui se sont déroulés dans les bourgades où il vit ou a vécu, à Ropraz et à Payerne, pour exorciser à travers l'écriture les fantômes du passé et se délivrer d"'un déraisonnable sentiment de faute".

Le vampire de Ropraz

Itw de Jacques Chessex
Information - Publié le 20 avril 2007

Un Juif pour l'exemple

L'écrivain suisse Jacques Chessex.
Le Journal - Publié le 06 janvier 2009

Chapitre 04

Les honneurs

Jacques Chessex et son oeuvre ont reçu au fil du temps une moisson d'honneurs. On citera le Grand Prix de la langue française pour l'ensemble de son oeuvre, le Grand prix du Rayonnement français de l'Académie française, le prix Jean Giono.... Chessex sera aussi nommé chevalier de la Légion d'honneur en 2002. Mais l'écrivain vaudois demeure avant tout le seul auteur suisse récompensé par ce fameux prix Goncourt qui avait échappé à deux reprises à Charles-Ferdinand Ramuz.

Le Chessex est un livre extrêmement suisse, dont la langue est suisse, et c'est ce qui lui donne toute sa saveur.

Hervé Bazin interviewé par la TSR en 1973

En 1973, le prestigieux prix Goncourt est décerné à L'ogre de Jacques Chessex, un roman tissé autour de la figure paternelle autoritaire et étouffante. Les membres de l'Académie Goncourt viendront symboliquement en Suisse pour lui remettre cette distinction. Mais en ce jour de novembre, Chessex vient d'apprendre la nouvelle.

Jacques Chessex vient d'apprendre qu'il est le lauréat du Prix Goncourt 1973.
Un jour une heure - Publié le 19 novembre 1973

Une année après la consécration, quelle est la portée de ce prix Goncourt pour l'écrivain romand? Dans l'émission En direct avec... le journaliste Jean Dumur interroge: est-ce le souvenir d'une fête, une reconnaissance ou une fatalité? Un défi et une injonction, répond Jacques Chessex dans cet extrait.

Retour sur le Goncourt
En direct avec - Publié le 26 novembre 1974

Chapitre 05

Dieu, la mort, les femmes

Voilà des thèmes qui hantent les écrits - et la peinture - de Jacques Chessex: les forces contrastées de la vie et la fascination dévoratrice pour le sexe féminin et la mort. Ainsi dès 1967, La Confession du Pasteur Burg, un roman jugé sulfureux lors de sa parution, met en scène la tension tragique entre l'exigence de l'aspiration morale et la découverte de l'amour et de la chair. La quête d'absolu et les préoccupations métaphysiques de l'écrivain de Ropraz sont au coeur de sa riche production littéraire, liées à la faille majeure causée dans la vie de Chessex par le suicide de son père.

La peinture de Jacques Chessex.

Sensible au secret de la religion mais réfractaire aux dogmes, Jacques Chessex naît dans un terreau calviniste qui lui inculque la rigueur de pensée. Des figures intellectuelles catholiques rencontrées lors de ses études à Fribourg le libéreront du poids du péché.

Croyant mais pas religieux
Racines - Publié le 27 mai 1990

Une véritable aimantation vers la femme et son corps constitue pour l'écrivain Jacques Chessex une source d'inspiration. Pour l'écrivain, il n'y a pas place plus hantée par le divin que le sexe féminin. Si ses propos font scandale, Chessex s'en étonne.

Les femmes et le divin
Racines - Publié le 21 septembre 2003

J'écris parce que j'ai peur de la mort

Jacques Chessex

Le scandale de la mort: cette révolte fondamentale pousse Jacques Chessex à l'écriture et constitue le motif central de son oeuvre. La mort qu'il craint n'est pas la sienne mais celle des êtres aimés, celle du monde qui l'entoure.

Le scandale de la mort
En direct avec - Publié le 26 novembre 1974

Par ces thèmes et son abondante production littéraire, Jacques Chessex occupe une place marquante et à part dans les lettres romandes. Dès les années 60, l'écrivain a participé à de nombreuses émissions culturelles à la Télévision suisse romande, en voici une large sélection présentées dans leur intégralité:

Jacques Chessex: une sélection d'archives

Crédits

  • Pour les archives de la RTS

    Marielle Rezzonico