Fernand Raynaud meurt le 28 septembre 1973 lorsque son automobile percute le mur d'un cimetière près de Clermont-Ferrand, la ville où il était né 46 ans plus tôt. Il avait construit sa carrière d'artiste comique dans les cabarets avant d'atteindre le succès et de devenir un des humoristes français les plus connus des années 1950 et 1960.