Depuis la fin des années septante, la presse romande voit l'avenir en noir. Confrontés aux difficultés économiques, les journaux doivent sans cesse se réinventer pour subsister. Concurrence, survie, la presse est sur pied de guerre. Mais malgré tous les obstacles, le quotidien conserve une place privilégiée dans le cœur de son lectorat.

Voir également notre Temps fort "Les aléas de la presse romande"