Au début des années 60, l'industrie horlogère suisse règne sur le marché mondial. Sa tradition et son savoir-faire, acquis depuis deux siècles, sont des atouts majeurs. La révolution qui s'annonce sera l'arrivée de l'électronique.