Modifié le 13 septembre 2018

Le goût du bio

Des légumes triés avec soin avant d'être vendus au marché en 1968.
Des légumes triés avec soin avant d'être vendus au marché en 1968. [DR]
Des denrées alimentaires saines, écologiques et de proximité… les Helvètes voteront tout prochainement sur cette question. Comment bien se nourrir ? Voilà une préoccupation qui jalonne nos archives.

Des produits tout près

En cette année 1968, les étudiants font la révolution et descendent dans la rue. Mais dans la rue à Genève on voit aussi paysans et maraîchers qui bénéficient d'un point de vente très apprécié des consommateurs au marché en plein air de Plainpalais. Les clients s'y retrouvent avec bonheur et y achètent des légumes frais et de saison, des produits de proximité.

Marché en plein air
Actualité au féminin - Publié le 26 avril 1968

Du marché au supermarché

Dans les années 60, on assiste au développement des grands magasins et des supermarchés. Cette concurrence fait petit à petit disparaître les commerces de proximité comme les petites épiceries qui bénéficiaient d'un contact privilégié avec la clientèle. Le rapport entre le produit et le consommateur se transforme en profondeur avec une perte d'informations sur l'origine d'un légume vendu sous un label.

L’essentiel des produits mis en vente dans les magasins provient de fournisseurs indépendants. Le consommateur ne peut connaître ni leurs noms, ni leurs adresses puisque tous les produits portent le label M.

Henri Hartig, Temps présent

Qui fournit la Migros ?
Temps présent - Publié le 13 décembre 1979

La production de masse

Début des années 80, la société de consommation tourne à plein régime. On commence cependant à dénoncer les effets néfastes de la production de masse. L'industrie alimentaire n'échappe pas à cette analyse, avec la fabrication de produits trop raffinés et une agriculture qui utilise des pesticides pour obtenir un rendement toujours plus important afin de répondre à la demande. 

Roulé dans la farine
Temps présent - Publié le 21 avril 1983

Le consommateur responsable

La coopérative maraîchère genevoise Les Jardins de Cocagne existe depuis 1978. Elle défend une production respectueuse de l'environnement. Une fois par semaine, les fruits et légumes sont mis en cornets et livrés aux membres de l'association.

La pérennité de la coopérative repose sur l'engagement très concret de ses membres qui viennent travailler quatre demi-journées par année dans les cultures. Au fil du temps, la prise de conscience des dangers du réchauffement climatique et la nécessité de défendre une agriculture bio et de proximité a fait augmenter le nombre de ses adeptes.

Les jardins de Cogagne
Classe Eco - Publié le 25 octobre 2004

Le bio véhicule des notions de respect de l'homme et de l'environnement, de proximité, de production artisanale. Bref, quand on achète bio, on achète aussi des valeurs, et on est prêt à payer pour ça.

Isabelle Moncada. A Bon entendeur

Le bio en Suisse

En 2011, l'émission A Bon Entendeur revient sur le développement de l'agriculture biologique en Suisse romande en utilisant ses propres archives. Cette séquence, qui débute en 2004 et s'achève en 2007, explique la forte progression du marché des produits bio dans le secteur agricole et dans les supermarchés. Mais bio et grande production sont-ils compatibles ?

Ce succès pousse certains pionniers du bio à s'interroger: ce label n'est-il pas en train de perdre un peu de son âme? Un exemple avec la vente d'une huile de sésame bio qui vient de l'Ouganda!

Le Bio en Suisse
A bon entendeur - Publié le 19 juillet 2011

 

Martine Cameroni pour les archives de la RTS

Publié le 12 septembre 2018 - Modifié le 13 septembre 2018