Modifié le 19 octobre 2018

Prudence, méfiance, les Suisses ne changent pas

Les héritiers de Guillaume Tell.
Les héritiers de Guillaume Tell. [RTS]
En 1981, la Télévision suisse romande réalise un sondage sur les préoccupations des Suisses. Au-delà des inquiétudes révélées par cette enquête, comme la peur du chômage ou de la guerre atomique, ce sondage dresse un portrait de l'Helvète des années 1980.

En 1981, tous les indicateurs sont au beau fixe en Suisse. Le chômage est bas, la stabilité politique est là, l'économie se porte bien.

Alors de quoi peuvent bien avoir peur les Suisses ? Et bien que les choses changent, justement.

LE BEAU TEMPS MENACE - 81.01.29
Temps présent - Publié le 29 janvier 1981

Ordre, discipline et travail

La Suisse n'a pas toujours été le pays prospère qu'il est aujourd'hui. Mais cette réussite durement gagnée repose sur trois maîtres-mots : ordre, discipline et travail. Surtout le travail.

Alors quand on propose au peuple en 1976 de réduire la semaine de travail à 40 heures, c'est non à 78%. En Suisse, trop de temps libre suscite la méfiance, voire carrément l'inquiétude.

Les origines de la prospérité
Temps présent - Publié le 29 janvier 1981

Ce phénomène se constate encore près de 35 ans plus tard. En 2012, l'initiative populaire qui proposait d'inscrire dans la Constitution le droit à 6 semaines de vacances payées par année est rejetée à plus de 66% par le peuple.

Les étrangers

La présence des étrangers fait partie des préoccupations des Suisses en 1981.

Si la population admet que les ouvriers étrangers sont indispensables à l'économie, cette population étrangère cristallise également le risque de perte d'identité nationale. Certains redoutent que l'apport de cultures étrangères ne conduise à la perte des traditions et des valeurs typiquement suisses.

Un ouvrier travaille sur un chantier.
Temps présent - Publié le 29 janvier 1981

Cette tendance à la méfiance envers l'étranger semble perdurer. En 2008, une initiative populaire interdisant la construction de minarets est acceptée en votation.

Le 9 février 2014, une autre initiative populaire souhaite restreindre l'immigration dite de masse en instaurant des quotas. Cette initiative sera également acceptée par le peuple.

Le héros légendaire

Le mythe de la Suisse, c'est Guillaume Tell et sa pomme. Mais à quoi ressemblerait cette aventure en 1981 ?

Guillaume Tell et son fils Walter rouleraient en patins à roulettes, et le bailli Gessler serait un policier. Quant au trognon de la pomme, il devrait impérativement finir à la poubelle.  Une histoire propre en ordre.

Le mythe de Guillaume Tell, toujours d'actualité?
Temps présent - Publié le 29 janvier 1981

Anne-Isabelle Gomez pour Les archives de la RTS

Publié le 18 octobre 2018 - Modifié le 19 octobre 2018