Jeunesse et patois

Jeunesse et patois [RTS]
  • Éducation
  • Vidéo 1 min.

30 janvier 1963

Archives

Un choeur de jeunes filles d'Evolène, le charme et la fraîcheur de ces filles, la beauté des costumes de fête, le chant en patois "Lù Boùrgo" (le rouet), traduit en français "La Veillée au mayen", qui évoque la réalité économique du pays: voilà une scène tirée de l'émission Madame TV qui reflète les traditions encore vivaces dans ce Val d'Hérens des années 60.

Si partout ailleurs, le début du 20e siècle marque l'effacement progressif du patois, Evolène demeure l'exception: la transmission du patois aux jeunes générations s'est poursuivie.