Yvette Théraulaz

Depuis plus de cinquante ans, la chanteuse et comédienne illumine les scènes francophones. Retour sur le parcours d'une femme de passions et de convictions.

Scroll

La comédienne

Yvette Théraulaz lors d'un spectacle du TPR en 1970.
Yvette Théraulaz lors d'un spectacle du TPR en 1970. [RTS]
 

Les débuts

Lorsqu'elle entre à l'Ecole Romande d'art dramatique (ERAD) à Lausanne en 1961, Yvette Théraulaz a 14 ans. Issue d'une modeste famille fribourgeoise émigrée dans le canton de Vaud, elle apparaît d'emblée comme une élève douée. Benno Besson ne s'y trompe pas lorsqu'en 1962 il lui propose un rôle dans la pièce de Bertold Brecht Sainte Jeanne des abattoirs. Cette même année, une équipe de la TSR réalise un reportage à l'ERAD où apparaît la jeune comédienne.

Yvette Théraulaz élève à l'Ecole romande d'art dramatique, 1962.
A vous de choisir votre avenir - Publié le 15 décembre 1962

 

 

Un théâtre engagé

Une fois son diplôme de l’ERAD en poche, et après un détour par Paris, Yvette Théraulaz rejoint en 1965 la troupe du Théâtre populaire romand. Au TPR, on veut faire du théâtre autrement. Bousculer les hiérarchies, travailler dans un esprit collectif et, au-delà du public urbain et bourgeois, aller chercher les gens là où ils sont en leur proposant un théâtre en phase avec son temps. 

"Au TPR", confie Yvette Théraulaz dans une interview, "ce qu'on disait et faisait s'inscrivait dans une démarche politique. Nous étions persuadés que le théâtre pouvait changer le monde". En 1970, l'émission Regard s'intéresse au travail du TPR. Dans cet extrait de La double migration de Job Cardoso, de Pierre Halet, les comédiens dénoncent l'omniprésence de la publicité dans la presse.

Yvette Théraulaz dans la troupe du TPR, 1970.
Regards - Publié le 17 novembre 1970

Yvette Théraulaz en cantatrice ambitieuse dans une pièce de Goldoni, 1976.
Théâtre - Publié le 09 janvier 1976
Après 10 ans au TPR, Yvette Théraulaz continue de travailler dans le même esprit avec la troupe du Centre dramatique romand, l’Atelier de Genève et le T-Act, collectif autogéré dont elle est la cofondatrice. Avec ce dernier elle joue en 1976 dans L'impresario de Smyrne, une pièce de Carlo Goldoni évoquant la rivalité entre trois chanteuses lyriques se disputant un rôle de prima donna.

La chanteuse

La chanteuse et comédienne Yvette Théraulaz en 1976.
La chanteuse et comédienne Yvette Théraulaz en 1976. [RTS]
 

 

Vers la fin des années 70, l'expérience théâtrale collective perd de son souffle. C'est le moment où Yvette Théraulaz se lance dans la chanson. La condition des femmes est au cœur de ses spectacles. La chanteuse se veut au plus proche du quotidien et de la réalité sociale, hors de toute sentimentalité ou mièvrerie. A travers des textes très directs et souvent crus, elle dénonce, ironise, surjoue, inverse, transgresse.

 

Il marchait devant moi  / Ses fesses bougeaient dans son pantalon / Je regardais ses jambes / La première chose que je regarde chez un homme, c'est ses jambes / J'avais une de ces envies de lui mettre les mains aux fesses / J'avais envie de me le faire / Ouais, il faut que je m'le fasse / Je parie vingt balles que je me le fais...

Yvette Théraulaz "La rencontre"
 

 

Yvette Théraulaz chante, 1976.
Dimanche soir - Publié le 18 octobre 1981

Yvette Théraulaz chante Fais attention.

Yvette Théraulaz : "Fais attention", 1979.
Variétés - Publié le 01 janvier 1979

Yvette Théraulaz chante Itinéraire.

La chanteuse et comédienne Yvette Théraulaz en 1976.
Lucarne ovale - Publié le 03 mars 1978
 

Engagements

L'engagement féministe d'Yvette Théraulaz remonte à l'enfance. Dans son spectacle Histoires d'elles, l'artiste raconte : "A 12 ans, à l’école, j’ai écrit une rédaction pour toi. Le sujet était ma maman. Je réclamais le droit de vote pour toi. J’étais en colère. Papa votait et pas toi ! C’était incompréhensible pour moi, une telle injustice. Tu avais 40 ans et tu ne pouvais pas voter."

En 1977, pour l'émission Tell Quel, elle joue le rôle d'une jeune mère divorcée qui se retrouve enceinte et souhaite avorter. Comme elle habite dans le très conservateur canton de Fribourg, commence pour elle un vrai parcours de la combattante.

Yvette Théraulaz dans le rôle d'une jeune Fribourgeoise voulant avorter, 1977.
Tell Quel - Publié le 13 septembre 1977
 

Invitée en 1980 par la Maison de la culture du Havre,  Yvette Théraulaz se rend sur le marché de Harfleur pour un concert en plein air. Des femmes s'arrêtent. Entre elles et la chanteuse, le dialogue ne tarde pas à s'instaurer.

Yvette Théraulaz en 1980.
Zone bleue - Publié le 17 novembre 1980
 

Yvette Théraulaz dans le spectacle "Leyla, récit d'exil", 1995.
Le Téléjournal - Publié le 17 juin 1995

Le 17 juin 1995, à l'occasion de la Journée nationale des réfugiés, Yvette Théraulaz présente Leyla, récit d'exil, un spectacle inspiré de l'histoire vraie d'une réfugiée libanaise déboutée par la Suisse et renvoyée dans son pays.

Se dire

Histoires d'elles, A tu et à toi, Les années, Comme un vertige : à travers ses spectacles, mélange singulier de monologues et de chansons, Yvette Théraulaz a tissé au fil des ans un lien intime avec le public romand. Si l'inspiration est souvent autobiographique, la chanteuse et comédienne tend toujours à mettre son expérience personnelle au service d'un propos capable de parler à tous.

"Un jour, deux êtres se séparent. Un jour, l'un ne veut plus comprendre l'autre." En 2005, Yvette Théraulaz chante la déchirure amoureuse dans son spectacle A tu et à toi.

Yvette Théraulaz dans le spectacle "A tu et à toi", 2005.
Tj - Publié le 18 mai 2005

Yvette Théraulaz et François Gremaud, 2011.
Préliminaires - Publié le 12 mai 2011

Entre Yvette Théraulaz et le metteur en scène François Gremaud, l'émotion est à fleur de peau au moment des répétitions du spectacle Comme un vertige en 2011.

Faire oeuvre

Yvette théraulaz, lauréate en 2013 de l'Anneau Reinhart.
Tj - Publié le 06 octobre 2013

 

Créé en 1957, l'Anneau Hans-Reinhart honore chaque année une personnalité marquante du théâtre en Suisse. Parmi les lauréats romands, Michel Simon, Charles Apothéloz, Gisèle Sallin, Véronique Mermoud ou encore Roger Jendly. En 2013, la prestigieuse récompense est décernée à Yvette Théraulaz.

Dans un texte publié à cette occasion, l'historien du théâtre Joël Aguet écrit : "Après cinquante ans de métier, Yvette Théraulaz semble toujours être parvenue à choisir ce qu'elle allait jouer et dans quel esprit, pour pouvoir le défendre, sur le plan de l'écriture et des idées. Plutôt que de se battre pour des rôles et une carrière, elle a refusé bien des propositions de travail au nom de cette exigence. En ce sens, elle a fait oeuvre."

 

 

 

Sources

Sources RTS :

A vous de choisir votre avenir / Le métier de comédien à l'Ecole romande d'art dramatique / Diffusion 15.12.1962 /  Réalisateur: Raymond Barrat.

Regards / La vie du Théâtre populaire romand / diffusion 17.11.1970 /  Journaliste: Eric Lehmann / Réalisateur: Raymond Vouillamoz.

Théâtre / L'imprésario de Smyrne / Diffusion 09.01.1976 / Réalisateur: Jean Bovon.

Tell Quel / L'avortement / Diffusion 13.09.1977 / Réalisateur: Alain Bloch. L'intégrale de l'émission

La lucarne ovale / Et la femme créa la femme / Diffusion: 03.03.1978 / Réalisateur: Michel Dami.

Zone bleue / La Havre, quelques espaces suisses / Diffusion 17.11.1980 / Journaliste: Jo Excoffier / Réalisateur: Serge Minkoff.

Dimanche soir / Portraits d'artistes suisses: Yvette Théraulaz / Diffusion 18.10.1981 / Réalisatrice: Annie Butler.

Le Téléjournal / Leyla, récit d'exil / Diffusion: 17.06.1995 / Journaliste: Myriam Gazut.

TJ / Spectacle A tu et à toi d'Yvette Théraulaz au Grütli / Diffusion 18.05.2005 / Journaliste: Odette Mudry.

Préliminaires / Yvette Théraulaz, le vertige du temps / Diffusion 12.05.2011 / Réalisateur: Jean-Alain Cornioley.

Le Journal / Yvette Théraulaz lauréate de l'Anneau Reinhart / Diffusion: 06.10.2013 / Journaliste: Isabelle Gonet.

 

Source écrite :

Mimos / annuaire suisse du théâtre 75-2013 / Yvette Théraulaz / édité sous la direction de Joël Aguet, Anne Fournier, Jean-Marc Heuberger et Sylvie Jeanneret.

 

 

Sophie Meyer pour RTSarchives