Roura a donc passé le premier des trois grands caps au programme de cette course autour du monde en solitaire et sans escale. Le Genevois fonce désormais en direction du Cap Leeuwin (Australie). Le skipper découvre l'Océan Indien - le seul qu'il ne connaissait pas encore - et s'en méfie, notamment en raison des nombreux ennuis techniques rencontrés par d'autres concurrents dans les mers du sud.

Roura se veut toutefois rassurant tant sur son état physique que sur celui de son bateau. "La Fabrique prend cher mais absolument rien ne bouge, écrit-il sur son journal de bord. Je vais vite, très vite même (...). J'ai maintenant 40 noeuds, c'est chaud dehors ! (...) Je remonte la flotte, j'ai prouvé que j'étais capable de tenir des moyennes de furieux mais je ne veux pas jouer avec le diable. Donc, à partir de maintenant, c'est décidé: la sécurité avant tout. Je dois finir !"

Captain Roura 4ème bateau le plus rapide avec @LaFabriqueCornu au pointage de 12h ! #18.6noeuds #VG2016 #ÇaSurfe

Une photo publiée par Alan Roura (@alan_roura) le


 

A lire aussi: Grosse inquiétude pour Kito de Pavant

ats/fg