Une évidence s'impose après la Hopman Cup: titré en compagnie de Belinda Bencic, Federer s'est montré encore plus convaincant qu'une année plus tôt lors de cette même exhibition. Les autres manquent cruellement de repères et de matches.


Après sa longue rééducation, Stan Wawrinka (9) n'a ainsi pas pu se tester réellement sur le court, et part dans l'inconnu. Novak Djokovic (14) n'a pas pu fourbir ses armes comme il l'aurait souhaité. Rafael Nadal (1) a lui terminé l'exercice 2017 sur les rotules et n'a pas joué non plus cette année.

Dans ce contexte auquel il faut ajouter des forfaits d'Andy Murray et Kei Nishikori, les outsiders pourraient (enfin) avoir leur mot à dire. A commencer par Grigor Dimitrov (3), vainqueur de son premier grand titre lors du Masters ATP. Ou par Nick Kyrgios (17), sacré sur ses terres dimanche dernier à Brisbane. Alexander Zverev (4) et David Goffin (7) pourraient aussi surprendre.

ats/lper