Mise à jour le 14 septembre 2011

Australie-Suisse, le match de tous les dangers

Davis
Federer découvre le gazon du Royal Sydney Golf Club à l'entraînement. [Dave Lewins - Keystone]
Comment Roger Federer gérera-t-il la transition entre le decoturf et le gazon, quelques jours après son match contre Novak Djokovic à l'US Open? C'est l'un des points d'interrogation à l'aube du barrage Australie-Suisse.

Dix-sept ans déjà après une victoire sans histoire en Indonésie, l'équipe de Suisse de Coupe Davis jouera une nouvelle fois sa promotion dans l'hémisphère sud. Elle affronte l'Australie à Sydney ce week-end.

Ce match sur le gazon de Royal Sydney Golf Club est sans doute celui de tous les dangers. Arrivé mercredi en Australie après une escale d'une nuit à Dubaï, Roger Federer doit réussir la transition entre le decoturf et le gazon en deux jours seulement. Quant à Stanislas Wawrinka, il est diminué par une blessure à la cuisse contractée à New York où il ne fut pas, de son propre aveu, en mesure de défendre vraiment ses chances.

Ne pas fermer la fenêtre de tir

Il est surtout impératif de bien négocier cette rencontre pour entretenir le rêve - légitime - de remporter la Coupe Davis. Avec un Roger Federer qui a fêté le mois dernier son trentième anniversaire, la fenêtre de tir devient de plus en plus petite pour l'équipe de Suisse. Elle se fermera sans doute à jamais si l'équipe demeure en 2012 en deuxième division. L'année des Jeux de Londres, on voit mal Roger Federer perdre son temps et épuiser ses forces dans des matches de seconde zone comme le duel en juillet dernier à Berne face au Portugal.

Vendredi à Sydney, la perspective d'affronter celui qui fut un temps son meilleur ennemi - Lleyton Hewitt - l'aidera à digérer les 14 heures de décalage horaire qu'il vient d'encaisser. Blessé au pied cet été, l'ancien no1 mondial, qui n'occupe plus que le 199e rang du classement de l'ATP, s'estime prêt au combat. "J'ai récupéré et je ne songe pas une seconde à mettre un terme à ma carrière", souligne le joueur d'Adelaïde, qui n'oublie pas qu'il reste sur une victoire face à Roger Federer sur gazon, l'an dernier en finale du tournoi de Halle (3-6 7-6 6-4).

Wawrinka - Tomic, le match clé

Wawrinka et Federer lors du dîner officiel mercredi soir à Sydney.
Wawrinka et Federer lors du dîner officiel mercredi soir à Sydney. [(source: twitter stan wawrinka) - RTS]
S'il est apte à jouer comme tout semble l'indiquer, Stanislas Wawrinka peut gagner vendredi dans le match clé de cette rencontre "le" point qui fera basculer ce barrage du côté de l'équipe de Suisse. Face à Bernard Tomic (ATP 59), ce junior de 18 ans aux origines croates qui a fait douter sa majesté Djokovic en quart de finale à Wimbledon, le Vaudois ne partira pas avec les faveurs du pronostic. Toutefois, depuis son parcours remarquable à Londres, Tomic a déçu. Avec deux victoires contre quatre défaites, sa tournée américaine ne fut pas à la hauteur de ses espérances.

Même si Roger Federer devait remporter ses deux simples, il serait hasardeux de faire de la Suisse la grande favorite de ce barrage. Les réserves suscitées par la condition de Stanislas Wawrinka et l'absence du moindre complexe chez l'adversaire interdisent tout excès de confiance. Lleyton Hewitt et Bernard Tomic croient vraiment en leurs chances. Ils évolueront sur leur meilleur surface et bénéficieront sur la chaise du concours d'un capitaine emblématique en la personne de Patrick Rafter qui demeure une véritable icône en Australie. Gagner les deux simples contre Wawrinka et le double n'a rien, assure-t-on dans l'équipe "aussie", d'utopique.

Un cadre bien vétuste

Le choix du Royal Sydney Golf Club et de son court qui ne pourra pas accueillir plus de 3500 personnes peut surprendre. Avec la Rod Laver Arena de Melbourne ou la... Patrick Rafter Arena de Brisbane, "Tennis Australia" possède deux stades avec un toit rétractable qui auraient offert à ce barrage un tout autre cadre. Mais Patrick Rafter et les joueurs ont préféré une enceinte bien plus vétuste pour accueillir l'homme aux seize titres du Grand Chelem. "Lors de ce barrage, notre but n'est pas de gagner de l'argent. Mais le match tout simplement", explique sobrement Patrick Rafter.

si/tai

Coupe Davis, barrages

Australie -Suisse

Australie: Tomic, Matosevic, Hewitt, Guccione

Suisse: Federer, Wawrinka, Chiudinelli, Bohli

VE dès 03h00
SA dès 04h30
DI dès 03h00