Mise à jour le 23 mai 2011

Federer dans la peau de l'outsider

"RF" a semblé très concentré lors de ses premiers entraînements à la Porte d'Auteuil.

"RF" a semblé très concentré lors de ses premiers entraînements à la Porte d'Auteuil. [Charles Platiau - Reuters]

Habitué aux lumières depuis des années, le génial Roger Federer devra retrouver un panache "à la Cyrano" s'il entend quitter l'ombre du duel Novak Djokovic - Rafael Nadal tant attendu sur l'ocre impitoyable de Roland-Garros.

Roger Federer (no 3) doit se contenter du rôle d'outsider à Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem qui débute dimanche. Le Bâlois n'évolue actuellement pas sur la même planète que les favoris Rafael Nadal (no 1) et Novak Djokovic (no 2), qui est son adversaire désigné des demi-finales.

Pour la première fois depuis.. 2001, Roger Federer aborde la quinzaine parisienne sans avoir disputé la moindre finale dans un tournoi de préparation sur terre battue. Sorti en quart de finale à Monte-Carlo et en huitième de finale à Rome, le vainqueur de l'édition 2009 a disputé une demi-finale à Madrid (défaite 5-7 6-1 6-3 face à Rafael Nadal), en guise de meilleur résultat sur la surface en 2011.

Parcours du combattant

Son parcours sera qui plus est semé d'embûches. Roger Federer devra sortir le grand jeu dès le 1er tour face à l'un des meilleurs serveurs du circuit, Feliciano Lopez (ATP 41). Il n'a certes jamais été battu par le gaucher madrilène en huit face-à-face mais il a frisé la correctionnelle lors de leur plus récent affrontement, ce printemps à Madrid, s'imposant 7-6 6-7 7-6 en sauvant une balle de match lors de la manche décisive.

Djokovic très détendu avant d'aborder les Internationaux de France, n'a pas manqué de saluer cordialement "RF".

Djokovic très détendu avant d'aborder les Internationaux de France, n'a pas manqué de saluer cordialement "RF". [Christophe Ena - Keystone]

Avant de songer à une possible demi-finale, il devra par ailleurs probablement venir à bout de Stanislas Wawrinka (no 14) au 4e tour puis de David Ferrer (no 7), finaliste à Barcelone et Monte-Carlo cette année, en quart.

Privé de finale en Grand Chelem depuis son sacre australien de 2010, Roger Federer n'est désormais plus un finaliste de rêve. Tous les observateurs espèrent assister à un affrontement ultime entre le quintuple vainqueur de l'épreuve (2005-2008, 2010) Rafael Nadal et son dauphin Novak Djokovic, invaincu en 2011 avec 37 matches remportés et sept titres conquis.  Cette situation pourrait cependant servir les desseins de l'homme aux 16 trophées du Grand Chelem, qui peut composer avec une pression moindre sur ses épaules. La défaite concédée l'an passé face à Robin Soderling (no 5) en quart de finale, où la lourdeur de la terre battue et la pluie avaient fait le bonheur du Suédois, lui est restée en travers de la gorge.

Le couronnement de Djokovic?

Novak Djokovic sera bien l'homme à battre. Il semble à l'abri d'une mauvaise surprise avant les demi-finales, même si un 3e tour face à Juan Martin Del Potro (no 25) serait délicat à négocier. Le Serbe pourrait détrôner Rafael Nadal au sommet de la hiérarchie dans deux semaines. Il lui "suffira" pour cela de se hisser en finale, et ce quel que soit le résultat du taureau de Manacor. Mais Nole en veut plus. Le droitier de Belgrade a franchi plus qu'un palier depuis la victoire de la Serbie en finale de la dernière Coupe Davis, il ne touche désormais plus terre.

A terre en finale du Masters 1000 de Rome face à Djokovic, Nadal aura à coeur de se relever dans son jardin.

A terre en finale du Masters 1000 de Rome face à Djokovic, Nadal aura à coeur de se relever dans son jardin. [Claudio Onorati - Keystone]

Le double vainqueur de l'Open d'Australie (2008, 2011) se sait désormais mentalement et physiquement capable de battre les meilleurs sur la distance des cinq sets. Il l'a prouvé à Melbourne, et n'a ensuite cessé de repousser ses limites ce printemps.

Banderilles en vue pour le "Taureau de Manacor"

Titré à Monte-Carlo où Djokovic était absent et Barcelone sur terre battue, Rafael Nadal part sur la même ligne que son dauphin. Il a certes subi la loi de Novak Djokovic en finale des deux derniers Masters Series (Madrid et Rome), mais ces deux rencontres se sont disputées au meilleur des trois manches. Or, le Roi de la terre battue n'a subi dans sa carrière qu'un seul revers sur terre battue dans une rencontre jouée au meilleur des cinq sets, en huitième de finale de l'édition 2009 face à Robin Soderling. Il était toutefois largement diminué par des douleurs aux genoux...

Rafa n'aura cependant pas la tâche facile dans ses premiers tours: le gaucher majorquin, qui pourra tester sa relance au 1er tour face au géant (2m06) John Isner (ATP 39),  devrait retrouver Nikolay Davydenko (no 28) au 3e puis Fernando Verdasco (no 16) en  huitième de finale avant un possible "remake" de la finale 2010 face à Robin Soderling (no 5).

Une possible revanche pour Wawrinka

Quart de finaliste des deux derniers tournois majeurs, Stanislas Wawrinka (no 15) n'affiche pas une confiance inébranlable avant son Grand Chelem préféré. Le Vaudois avait choisi de se tester sur sa surface de prédilection dès le mois de février (demi-finale à Buenos Aires et quart de finale à Acapulco), mais cela n'a pas vraiment payé.

Le Bâlois et le Vaudois ont échangé quelques balles lors d'un entraînement.

Le Bâlois et le Vaudois ont échangé quelques balles lors d'un entraînement. [Christophe Ena - Keystone]

Le champion junior de Roland-Garros 2003 a enchaîné les contre-performances sur la terre battue européenne, s'inclinant dès le 1er tour à Munich comme à Madrid. Le premier set livré face Novak Djokovic au 3e tour à Rome (défaite 6-4 6-1) a toutefois dû rassurer un joueur qui rêve de s'offrir enfin un quart de finale à Paris.

Une telle performance passera vraisemblablement par un succès sur Roger Federer, face à qui il a une revanche à prendre après la lourde défaite (6-3 7-6 6-2) subie l'an passé en huitième de finale à Paris. Stan aura l'occasion de monter en puissance avant ce duel fratricide. Il se mesurera au modeste Français Augustin Gensse, issu des qualifications, puis au vainqueur du duel entre un autre qualifié et l'Argentin Maximo Gonzalez (ATP 80). Le champion olympique de double pourrait ensuite retrouver au 3e tour Jo-Wilfried Tsonga (no 17), dont la terre battue est loin d'être la meilleure surface.

si/lper

Les dix dernières finales

2010: Rafael Nadal ESP bat Robin Soderling SWE
6-4 6-2 6-4
2009: Roger Federer SUI bat Robin Soderling SWE
6-1 7-6 6-4
2008: Rafael Nadal ESP bat Roger Federer SUI
6-1 6-3 6-O
2007: Rafael Nadal ESP bat Roger Federer SUI
6-3 4-6 6-3 6-4
2006: Rafael Nadal ESP bat Roger Federer SUI
1-6 6-1 6-4 7-6
2005: Rafael Nadal ESP bat Mariano Puerta ARG
6-7 6-3 6-1 7-5
2004: Gaston Gaudio ARG bat Guillermo Coria ARG
0-6 3-6 6-4 6-1 8-6
2003: Juan Carlos Ferrero ESP bat Martin Verkerk NED
6-1 6-3 6-2
2002: Albert Costa ESP bat Juan Carlos Ferrero ESP
6-1 6-0 4-6 6-3
2001: Gustavo Kuerten BRA bat Alex Corretja ESP
6-7 7-5 6-2 6-0