Le Bâlois et le Majorquin partagent la distinction tandis que, chez les dames, c'est la nageuse américaine Katie Ledecky qui a été honorée par le journal français. Jamais depuis la création de ce prix, en 1975, deux sportifs ne s'étaient partagé les lauriers.

Federer avait déjà été désigné "champion des champions" trois fois par le passé, en 2004, 2005 et 2006. Nadal avait lui remporté les suffrages en 2010 et 2013. Les deux hommes, jugés indissociables par la rédaction du quotidien, ont été présentés au vote non pas individuellement mais en tant que duo.

Sacrée en 2013, Ledecky est récompensée pour les six médailles qu'elle a amassées durant les championnats du monde.

ats/adav