Demi-finaliste pour la 1re fois d'un tournoi Masters 1000, le Néerlandais n'a pas vraiment eu sa chance dans cette rencontre malgré sa faculté de "tenir" le score au 2e set jusqu'au tie-break. Il y est parvenu en ne marquant toutefois qu'un seul point en 6 jeux de relance...

Au jeu décisif, Roger Federer a su témoigner du relâchement nécessaire pour le remporter 7/5. Et pour cueillir une 35e victoire cette année en 37 matches.

Ce dimanche, Roger Federer affrontera Alexander Zverev (ATP 8), qui a mis fin à l'étonnant parcours de Denis Shapovalov (ATP 143) 6-4 7-5.  S'il remporte cette finale, le Bâlois cueillera le 94e trophée de sa carrière pour rejoindre Ivan Lendl à la 2e place des joueurs les plus titrés de l'histoire.

Un 3e succès dans cet Open du Canada qu'il a remporté en 2004 et 2006 - 2 éditions disputées à Toronto - lui permettra enfin de mener le jeu la semaine prochaine à Cincinnati dans la course à la place de no 1 mondial. Il la retrouvera s'il accomplit dans l'Ohio le même parcours que Rafael Nadal. C'est bien le Majorquin qui sera dans la peau du challenger.

ats/alt