Il s'est incliné 6-4 6-4 devant Pablo Cuevas (ATP 31) qui a cueilli en Principauté le plus beau succès de sa carrière. Opposé pour la première fois à l'Uruguayen, le Vaudois a eu de la peine à "exister" vraiment dans ce match. Il ne s'est pas procuré une seule balle de break en dix jeux de relance. Il n'a gagné que huit points sur le service d'un Cuevas qui n'a pas été loin de livrer le match parfait.

Cuevas intraitable

Plus incisif dès le premier coup de raquette, l'Uruguayen signait un premier break au troisième jeu. Dans le second set, il pouvait cette fois ravir d'entrée le service de Stan Wawrinka. Avec deux fautes en coup droit et deux fautes en revers, Stan Wawrinka a creusé sa propre tombe dans ce premier jeu qui fut sans doute le jeu clé de cette partie.

Pablo Cuevas n'a laissé aucune ouverture à un Stan Wawrinka qui n'est pas parvenu à s'engager vraiment physiquement dans cette rencontre.

A lire aussi: Murray se fait surprendre par Ramos-Vinolas