"Les médecins disent que le genou va bien. Il me fait mal parfois mais les tendons sont fermes. Cela fait plaisir (de retrouver les terrains)", a expliqué Nadal qui devrait débuter en simple jeudi contre l'Argentin Federico Delbonis.

"Je suis sur le chemin qui doit m'aider à retrouver 100% de mes moyens. Pour cela, il me faut passer plusieurs semaines sur le circuit et il faut que le genou se renforce encore", a expliqué Nadal.

Redescendu au cinquième rang mondial après avoir raté les JO, l'US Open et l'Open d'Australie, Nadal a choisi la terre battue pour faire son retour. Un choix autant dicté par son amour inconditionnel de la surface que par le fait qu'elle soit la moins traumatisante pour ses articulations.

Le septuple vainqueur de Roland-Garros, qui n'était plus venu jouer en Amérique du Sud depuis 2005, devrait disputer ensuite les tournois de Sao Paulo au Brésil et d'Acapulco au Mexique.

afp/dbu