Le Canadien Erik Guay, 3e samedi, fête son premier succès en
Coupe du monde, devant le vainqueur de la veille, le Slovène Andrej
Jerman.





Excellent 3e, avec le dossard no 30, le Suisse Didier Cuche
conforte sa première place en Coupe du monde de la discipline,
Marco Büchel n'ayant terminé "que" 8e.





2e de la première descente de Garmisch, l'Autrichien Jobhann
Grugger est le seul à n'avoir pas confirmé (23e). Mais il a été
dignement remplacé par un presqu'homonyme, Gruber, 4e.





Tobias Grünenfelder a pris la 6e place, Silvan Zurbriggen la 11e,
Ambrosi Hoffmann la 12e, et Didier Défago la 13e. Le Valaisan avait
été 4e samedi.

Cuche proche du sacre

La rage de Didier Cuche sur le podium de Garmisch. Le Neuchâtelois sent le sacre proche Avec sa 3e
place, Didier Cuche a fait un grand pas dans la conquête du globe
de cristal de la descente. A Garmisch-Partenkirchen, le
Neuchâtelois a pris ses distances (128 points d'avance). Il
pourrait ainsi déjà être sacré le 10 mars à Kvitfjell avant même la
dernière descente de la saison, à Lenzerheide, dans les Grisons. Le
skieur des Bugnenets pourrait devenir le premier Suisse depuis 14
ans - Franz Heinzer en 1993 - à décrocher ce globe
de cristal.





C'est une défaite pour l'Autriche: les «aigles» ont en effet fait
main basse sur le classement de la descente lors des 7 dernières
saisons: Hermann Maier en 2000 et 2001, Stephan Eberharter en 2002,
2003 et 2004 et Michael Walchhofer en 2005 et 2006.

Guay, la forme

Erik Guay, le Québécois, n'avait jamais connu pareil honneur.
Mais ce résultat illustre pourtant bien la forme étincelante du
skieur de Mont Tremblant en ce debut d'année: il avait pris la 2e
place à Val d'Isère fin janvier, avant de briller aux championnats
du monde (6e du super-G et 4e de la descente) et de se classer 3e
vendredi ici à Garmisch.





TSRsport.ch/Ed.Stutz