Lüthi rentrera à la maison dès dimanche. Sa participation au dernier GP de la saison dans 2 semaines à Valence n'est pas encore certaine.

 

Morbidelli était de toute manière déjà bien mieux placé que le Bernois pour décrocher le titre, puisqu'il avait 29 points d'avance avant même de prendre la 3e place de la course à Sepang. Le podium de cette épreuve a été similaire à celui du GP d'Australie dimanche dernier, avec un doublé des KTM. Le Portugais Miguel Oliveira a fêté son 2e succès consécutif devant son coéquipier sud-africain Brad Binder.

Morbidelli, 8 ans après Valentino Rossi

Franco Morbidelli, qui a gagné 8 courses cette saison, permet à l'Italie de mettre fin à une attente de 8 ans. Le dernier titre mondial d'un pilote transalpin remontait en effet à 2009, et il avait été obtenu par Valentino Rossi en MotoGP. La saison prochaine, le nouveau champion Moto2 fera équipe avec Lüthi en MotoGP dans le team Marc VDS.

Jesko Raffin (Kalex), seul Suisse au départ en Malaisie, a bouclé la course au 15e rang, ce qui lui a apporté un point. Dominique Aegerter (Suter) a renoncé avec son team en raison du décès soudain de l'un des patrons de l'équipe.

MotoGP: "finale" le 12 novembre à Valence

La fête attendra. En lice pour un 4e sacre mondial en MotoGP, Marc Marquez devra patienter jusqu'à la dernière manche de la saison pour valider le titre promis, après que son rival Andrea Dovizioso a remporté dimanche le Grand Prix de Malaisie. Le pilote espagnol a terminé 4e, ratant le podium pour la première fois en 5 courses. Il faudrait un cataclysme pour que Marquez ne soit pas champion du monde car il possède 21 points d'avance sur l'Italien de l'écurie Ducati

ats/bao