Déjà victime d'une grosse cabriole la semaine dernière en Australie, le pilote Kalex s'est encore fait très peur samedi sur le circuit de Sepang. Il est passé par-dessus son guidon en fin de séance, retombant avec violence sur le bitume. Il a roulé plusieurs fois sur lui-même au sol, manquant de peu de se faire écraser par sa moto. Sonné et souffrant du pied gauche, il a dû être évacué sur une civière.

L'Emmentalois a ensuite repris ses esprits, avant de passer des examens médicaux. Les premiers, effectués au centre médical du circuit, n'ont rien révélé d'inquiétants. Mais ceux passés ensuite à l'hôpital ont permis de constater une fracture à son pied gauche. Il s'est vu poser un plâtre et remettre des béquilles.



Dans ces conditions, il semble peu probable que Thomas Lüthi puisse s'élancer dimanche matin à Sepang, où il a signé le 5e temps des qualifications. S'il devait renoncer, cela signifierait la fin de ses rêves de sacre mondial en Moto2.

ats/bao