Privé de podium, Lüthi a, surtout, perdu du terrain au championnat du monde. La faute à son grand rival Franco Morbidelli, vainqueur pour la huitième fois de la saison sur le circuit d'Alcañiz. L'Italien compte désormais 21 points d'avance sur le Bernois, alors qu'il reste quatre courses à disputer (et donc 100 points en jeu).

Lüthi a certes réussi son départ et, grâce à une conduite agressive, bouclé le premier tour au 3e rang. Mais le pilote Kalex n'avait pas les moyens de faire mieux. Et c'est de loin qu'il a assisté au duel pour la victoire entre les Italiens Franco Morbidelli et Mattia Pasini.

Vainqueur du dernier Grand Prix en date à Misano, Dominique Aegerter s'est montré beaucoup plus discret à Alcañiz. Onzième sur la grille, l'autre Bernois de Moto2 a bouclé la ligne au 12e rang, sans jamais parvenir à jouer les premiers rôles. Troisième Suisse de la catégorie, Jesko Raffin s'est classé 23e.


 

Marquez seul en tête, Rossi 5e

L'Espagnol Marc Marquez (Honda), triple champion du monde, s'est imposé en MotoGP, prenant seul les commandes du classement mondial devant l'Italien Andrea Dovizioso (Ducati), coleader avant la course mais seulement 7e à l'arrivée.

Marquez a réussi une belle remontée depuis la deuxième ligne de la grille pour décrocher sa cinquième victoire de la saison, la deuxième consécutive. Le Catalan a devancé ses compatriotes Dani Pedrosa (Honda) et Jorge Lorenzo (Ducati), tandis que l'Italien Valentino Rossi (Yamaha) a pris une belle 5e place pour son retour après une grave blessure.

ats/adav